2 min de lecture Athlétisme

Les infos de 12h30 - Nike touché par un scandale de dopage

L’entraîneur star de l'équipementier américain vient d'être suspendu pour une affaire de dopage et l'enquête laisse penser que Nike l'aurait aidé à mettre en place ces expériences illégales.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Nike touché par un scandale de dopage Crédit Image : Andy LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

Le mondial d'athlétisme de Doha est assombrie par une affaire de dopage. L’entraîneur Alberto Salazar vient d'être suspendu pour quatre ans. Or, l'homme est le coach "maison" de Nike, et la marque à la virgule est soupçonnée d'avoir organisé le système auprès de ses athlètes. Face à ce qui peut devenir un énorme scandale, le PDG de l'équipementier américain se défend. 

Mark Parker jure que Nike n'a pas pris part à une quelconque initiative à doper "systématiquement les joueurs", affirmant que cette idée le rend "malade". La firme finance en fait l'Oregon Project, un programme créé il y a un peu moins de 20 ans pour repousser les limites physiques des coureurs de fond. L'Agence américaine antidopage, après une enquête de plusieurs années, a révélé des dérapages de l’entraîneur vedette du projet, Alberto Salazar. 

Ce dernier a notamment mené des expériences dans le but de définir, par exemple, quelle quantité de crème de testostérone peut-on appliquer sur la peau d'un coureur avant qu'il soit positif lors d'un contrôle. L'Agence va même jusqu'à parler des athlètes comme des "cobayes", des "animaux de laboratoire" qui ignoraient qu'on les dopait à leur insu.

Des échanges de mails laissent penser que le PDG de Nike était au courant de ces pratiques douteuses, mais Mark Parker juge ces conclusions "hautement trompeuses". Il continue de soutenir l'entraîneur controversé et veut croire qu'il a agi de bonne foi. De son côté, le président de l'Agence américaine antidopage pense que Nike devrait indemniser les sportifs.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une piste d'athlétisme (illustration). athlétisme
"Mutilations" d'athlètes hyper-androgènes : 25 sportifs français demandent des explications

États-Unis - Les importations européennes seront désormais taxées. Il s'agit de l'épilogue d'une vieille bataille entre Boeing et Airbus. Donald Trump a d'ores et déjà publié la liste de 150 catégories de produits qui seront surtaxés dans deux semaines.

Radars - Les radars ne devraient rapporter qu'entre 500 et 600 millions d'euros cette année, on est loin des 1 milliard prévu par l'État. Certaines associations d'automobilistes demandent même à ce qu'ils soient purement et simplement retirés.

Suicide de Christine Rebon - La moitié des écoles de Seine-Saint-Denis sont fermées ce jeudi 3 octobre. Une façon de rendre hommage à Christine Rebon, la directrice d'une maternelle de Pantin qui s'est suicidée dans le hall de l'école après avoir laissé une lettre expliquant "être épouvantablement fatiguée, épuisée trois semaines seulement après la rentrée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Athlétisme Dopage États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants