1 min de lecture Faits divers

Pantin : avant son suicide, la directrice d’école avait rédigé une lettre accablante

Une directrice d'école de Pantin (Seine-Saint-Denis) a mis fin à ses jours dans son établissement après avoir écrit une longue lettre pour expliquer son choix.

>
Suicide d'une directrice d'école : un courrier laissé blâme l'Éducation Nationale Crédit Image : Google Street View/Capture | Crédit Média : RTL | Date :
Générique 1
Yann Bouchery édité par Esther Serrajordia

"Monsieur l'Inspecteur, Mesdames et Messieurs les Directeurs... Aujourd'hui samedi, je me suis réveillée épouvantablement fatiguée, épuisée, après seulement 3 semaines de rentrée". C'est ainsi que Christine Renon, 58 ans, a commencé son courrier de trois pages adressé à tous les directeurs d'école de la ville de Pantin, en Seine-Saint-Denis. 

Son corps sans vie a été retrouvé lundi 23 septembre par un agent dans le hall de son école maternelle Mehul. L'hypothèse du suicide ne fait plus guère de doute. Un rassemblement est prévu ce jeudi soir devant l'établissement. Cette femme pourtant expérimentée avait fini par se sentir complètement dépassée par l'ampleur de sa tâche. 

Dans ce courrier dactylographié, Christine Renon dénonce la lourdeur des contraintes administratives, les problèmes à régler qui occupent tout son temps de travail et même 200% de sa journée. La directrice affiche aussi son désarroi face à la solitude de son poste. "Les directeurs sont seuls pour apprécier la situation, tout se passe dans la violence de l'immédiateté", écrit-elle. 

Christine Renon dénonce aussi le manque d'aide de sa hiérarchie et souffre d'un véritable sentiment d'abandon. "Je n'ai pas confiance au soutien et à la protection que devrait nous apporter notre institution et la cellule de crise, quelle blague. L'idée est de ne pas faire de vague et de sacrifier les naufragés dans la tempête". Épuisement, déprime, cette célibataire conclut son texte par des remerciements aux parents d'élèves, à ses collègues, aux enfants et évoque le trouble que va engendrer le choix du lieu de sa fin de vie. Son corps a été retrouvé lundi matin dans cette école Mehul de Pantin, devant laquelle un rassemblement est prévu ce soir à 18 heures. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers École Maternelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants