1. Accueil
  2. Programmes
  3. Les voix du crime
  4. 48. Affaire de "la dépeceuse de Tours" : Françoise Gendron et Sylvie Reviriego, une amité devenue fatale
Les voix du crime

48. Affaire de "la dépeceuse de Tours" : Françoise Gendron et Sylvie Reviriego, une amité devenue fatale

Lecture - 29m19s
Le 13 décembre 1988, deux sacs poubelle sont retrouvés sur le parking de l'hôpital Trousseau, à Tours. À l'intérieur, les morceaux d'un corps de femme... Le lendemain, un troisième sac est découvert avec cette fois-ci, un bassin. L'énigme est totale et l'identification est complexe : la tête manque.

Quatre jours plus tard, les policiers reçoivent un appel anonyme. Au téléphone, la voix dit que la défunte pourrait être Françoise Gendron, une mère célibataire de 38 ans. L'ADN est formel, il s'agit bien de la victime.. mais qu'est-il arrivé à cette femme, a priori sans problèmes ?

La voix du crime de cet épisode consacré à l'affaire de la "dépeceuse de Tours", de son vrai nom Sylvie Reviriego, est Me Jean-Michel Sieklucki. Il était l'avocat du fils de Françoise Gendron, la victime, et raconte comment ce crime de dépeçage a marqué sa carrière au micro de Jean-Alphonse Richard.