1 min de lecture Société

Harcèlement de rue : de New York à Londres, elles protestent avec créativité

Sur deux comptes Instagram basés à New York et à Londres, des femmes dénoncent les propos sexistes qu'elles entendent dans les rues en les écrivant sur le bitume. Une manière de libérer la parole et de sensibiliser le grand public.

Le harcèlement de rue dénoncé à New York et Londres
Le harcèlement de rue dénoncé à New York et Londres Crédit : Instagram/jackets.by.jamie
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

En France, le harcèlement de rue (ou "outrage sexiste") est désormais puni par la loi. Dans les pays comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, ces comportements sexistes ne sont pas encore réprimés.

Pour sensibiliser le grand public à ce sujet et libérer la parole des femmes, deux comptes Instagram ont été lancés : le premier, "Catcalls Of NYC", est désormais suivi par plus de 120.000 personnes et rassemble sur sa page des photographies où l'on peut voir écrit sur le bitume des citations de propos sexistes entendus dans la rue : "Putain, tu as un beau cul", "Hey ma chérie, appelle-moi quand tu seras majeure", "Tu n'as pas peur petite pute ?".

Inspirée par la démarche, une Londonienne a décidé de lancer la même initiative à Londres ("Catcalls of London"). Le principe est le même : les militantes écrivent sur le sol avec des craies de couleurs les commentaires qu'elles ont entendus alors qu'elles se déplaçaient dans l'espace public. 

Voir cette publication sur Instagram

"Fuck you! You're not that pretty!" #stopstreetharassment

Une publication partagée par Catcalls of London (@catcallsofldn) le

"Cette campagne m'a donné l'opportunité de donner la parole à d'autres femmes pour qu'elles puissent exprimer leur frustration", a expliqué à la BBC Farah Benis, la femme derrière le compte "Catcalls of London". Elle explique qu'en tant que femmes, "nous avons été constamment conditionnées à ne pas tenir compte [du harcèlement de rue] et à poursuivre notre vie".

À lire aussi
Le festival du magazine Têtu se déroulera le week-end des 21 et 22 septembre à l'hippodrome d'Auteuil (Paris). LGBT
"Paris est Têtu" : à quoi ressemblera le premier "festival militant" du magazine LGBTQ+ ?

Aujourd'hui, les femmes disent "non" à ces comportements sexistes et espèrent que le fait de dénoncer le harcèlement de rue permettra de faire en sorte que les hommes arrêtent. L’initiative a également fait des émules à Turin ou Amsterdam. Le début d'un nouveau mouvement global ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société International États-Unis
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797633421
Harcèlement de rue : de New York à Londres, elles protestent avec créativité
Harcèlement de rue : de New York à Londres, elles protestent avec créativité
Sur deux comptes Instagram basés à New York et à Londres, des femmes dénoncent les propos sexistes qu'elles entendent dans les rues en les écrivant sur le bitume. Une manière de libérer la parole et de sensibiliser le grand public.
https://www.rtl.fr/girls/identites/harcelement-de-rue-de-new-york-a-londres-elles-protestent-avec-creativite-7797633421
2019-05-15 11:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5TARcapXCuwDrG5F1xyQ4w/330v220-2/online/image/2019/0515/7797633527_le-harcelement-de-rue-denonce-a-new-york-et-londres.PNG