1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. The Rolling Stones : le jour où le groupe a "failli se faire assassiner" en France
2 min de lecture

The Rolling Stones : le jour où le groupe a "failli se faire assassiner" en France

Le photographe Jean-Marie Périer explique qu'en 1965, il accompagnait les Rolling Stones en tournée. Sur la route du retour vers Paris, ils sont pris à parti dans un restaurant routier.

Keith Richards, Mick Jagger et Steve Jordan des Rolling Stones le 20 novembre 2021 à Austin, Texas
Keith Richards, Mick Jagger et Steve Jordan des Rolling Stones le 20 novembre 2021 à Austin, Texas
Crédit : AFP
L'INTÉGRALE- Jean-Marie Périer : de Johnny Hallyday aux Beatles, confidences du photographe emblématique des yéyé
00:42:49
LE CHOIX DE FLAVIE - J-M. Périer : ''johnny, je l'ai vu vivre sa mort, pour lui mourir c'était comme James Dean''
00:01:52
Keltoum Lehbab & Flavie Flament

De Johnny Hallyday aux Beatles, en passant par James Brown et Chuck Berry, Jean-Marie Perrier a photographié les plus grands. En 1965, il accompagne les Rolling Stones en tournée. 

"J’étais fou de Mick (Jagger,ndlr) et j’aimais beaucoup Brian (Jones, ndlr). Un mec comme Mick avait une beauté qui représentait l’avenir, il était sublime et il était intelligent et puis ils ont inventé des trucs ces mecs-là sur scène, ce sont ceux que j’ai préférés", confie le photographe sur RTL dans Jour J.

"On était en 65, en tournée et Mick me dit : 'Après le spectacle, trouve-moi une bagnole qu’on rentre à Paris'. On était à Lyon et il devait prendre l’avion le lendemain. Je me retrouve tout seul avec les Rolling Stones qui dorment à l'arrière. Et à 4h du matin, ils se réveillent et me disent : 'On a faim, il n’y a pas un truc à manger ?' Mais à 4h du matin, en 65,  il n’y avait pas grand-chose et je tombe sur un restaurant routier", explique-t-il.

Maquillés et avec des boas autour du cou, les Rolling Stones ne passent pas inaperçus dans le restaurant sur la route. "C’était des arbres de noël qui rentrent (dans l'établissement, ndlr), donc les routiers n’aimaient pas du tout. […] Je vous assure, on a failli se faire assassiner (...) Donc ça démarre mal et heureusement, ils (les Rolling Stones, ndlr) ne parlaient pas français. On a été sauvé par un groupe de jeunes fans, qu’on a utilisé pour faire diversion et partir", se souvient Jean-Marie Périer.

Que pense-t-il de l'évolution de la photo aujourd'hui ?

À 82 ans, celui qu’on surnomme "le photographe des yéyé", a vu la photographie évoluer. "La photo telle que je l’ai faite n’existe plus du tout. Vous savez Internet et les smartphones ont tout changé et tout le monde peut faire des photos, et je trouve ça très bien, mais ça n’a plus rien à voir. Par exemple ce qu’il me plaît, c’est de voir que je fais des expositions, avec 350 tirages énormes, il n’y a pas une retouche", soutient Jean-Marie Périer sur RTL.

La photographie évolue, les stars et leurs images aussi. Si aujourd’hui les personnalités font attention à l’image qu'ils renvoient, à l’époque, Jean-Marie Perrier explique que ce n'était pas le cas. "À mon époque, ma chance, c’est qu’il n’y avait pas de problème d’image, ils (les stars, ndlr) ne savaient même pas qu’ils en avaient une. Ils étaient d’accord pour tout, de Sheila en Jeanne d’Arc, à Sylvie (Vartan, ndlr) en Bécassine", dit-il en souriant.


Jour J, c'est l'émission des grands entretiens d'actualité internationale, culturelle, économique et politique. Chaque jour sur RTL de 20h à 21h et en podcast, Flavie Flament reçoit un acteur de l'actualité et revient avec lui sur une date fondamentale de sa vie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.