2 min de lecture Star Wars

"The Mandalorian" : pourquoi des fans demandent le renvoi de Gina Carano

ÉCLAIRAGE - L'actrice qui incarne Cara Dune, ancienne Shock Trooper devenue l'alliée de "Mando" s'attire la colère de nombreux internautes.

Gina Carano (Cara Dune) dans "The Mandalorian"
Gina Carano (Cara Dune) dans "The Mandalorian" Crédit : Disney+
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Alors que la saison 2 de The Mandalorian fait vibrer les fans, l'actrice Gina Carano en fait hurler certains et certaines. Et pourtant, l'interprète de Cara Dune, ancienne Shock Trooper qui a déserté les rangs et est devenue l'alliée de Mando et "Baby Yoda", n'est pas encore apparue dans les nouveaux épisodes.

C'est à cause de tweets polémiques postés par l'actrice et combattante de MMA (Arts martiaux mixtes), comme le rapportent de nombreux médias américains dont l'Insider. Gina Carano est ainsi sous le feu des critiques depuis plusieurs jours. Certains et certaines demandent même à Disney de renvoyer l'actrice.

Le 15 novembre dernier, elle a ainsi tweeté un discours anti-masque, alors que les États-Unis sont l'un des pays les plus touchés par le coronavirus. "Les leaders démocratiques du gouvernement recommandent désormais de porter des bandeaux sur les yeux en plus des masques, afin de nous cacher la vérité sur ce qu’il est en train de se passer." De quoi alimenter les théories complotistes sur la gestion du coronavirus dans le pays. Le #FireGinaCarano, est alors devenu l'un des plus utilisés sur Twitter.

Un autre tweet controversé pendant la présidentielle américaine

Plus encore, Gina Carano a posté un message où elle demande de "nettoyer le processus électoral" après la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine, faisant ainsi écho aux messages de Donald Trump, qui affirmait sans preuve, qu'une fraude électorale avait eu lieu afin de donner Biden vainqueur.

À lire aussi
Baby Yoda en train de déguster son goûter dans "The Mandalorian" Star Wars
"The Mandalorian", saison 2 : ce que l'épisode 4 nous révèle sur Baby Yoda

"Enquêter sur chaque État. Filmer le dépouillement. Éliminer les faux votes. Exiger une pièce d’identité. Mettez fin à la fraude électorale en 2020. Corriger le système", expliquait encore Gina Carano dans son message posté le 5 novembre dernier. Un message donnant du grain à moudre aux conspirationnistes et où elle semble indiquer qu'elle est républicaine et pro-Trump. Des messages polémiques, mais qu'elle assume puisqu'ils sont toujours visibles sur son compte Twitter.

Épinglée pour des messages transphobes

En septembre dernier, l'actrice avait aussi été épinglée pour ses messages transphobes. Elle avait alors changé sa bio Twitter en y ajoutant des onomatopées, afin de se moquer des pronoms utilisés par les personnes de la communauté LGBTQI+.

Gina Carano avait finalement écrit un mot d'excuse, qui n'est plus disponible : "Pedro (Pascal, l'interprète de Mando, ndlr) et moi avons parlé et il m’a aidé à comprendre pourquoi les gens les mettaient dans leurs biographies. Je ne le savais pas avant, mais je le sais maintenant. Je ne les mettraient pas dans ma biographie, mais c’est bon pour tous ceux qui le désirent. Je m’oppose à l’intimidation, en particulier contre les plus vulnérables et la liberté de choisir".

Des internautes demandent ainsi son renvoi et critiquent son attitude : "Être raciste, transphobe, dans le déni d'une pandémie et bigote ne sont pas 'des opinions maladroites'. Elles sont nuisibles et dangereuses", écrit ainsi un twittos. Lucasfilm et Disney n'ont pour le moment pas commenté toute la polémique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars People The Mandalorian
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants