3 min de lecture Meghan Markle

Meghan Markle : plagiat, choix politique... Sa couverture de "Vogue" ne passe pas

Rédactrice en chef invitée pour le numéro de septembre du "Vogue UK", Meghan Markle a été accusée d'avoir plagié un livre auquel elle a collaboré en 2016 et de ne pas avoir choisi les bonnes invitées.

Meghan Markle à Wimbledon, le 13 juillet 2019
Meghan Markle à Wimbledon, le 13 juillet 2019 Crédit : BEN STANSALL / AFP
Paola
Paola Guzzo

La polémique n'a rien de royal. Meghan Markle a été invitée par le British Vogue à être rédactrice en chef du numéro de septembre 2019. Cependant, la couverture choisie par la duchesse a été critiquée, notamment parce qu'elle ressemble fortement à celle du livre The Game Changers, pour lequel elle a écrit un texte en 2016.  

La couverture de ce numéro très spécial de Vogue UK a été publiée sur le compte Instagram du duc et de la duchesse de Sussex (@sussexroyal), dimanche 28 juillet 2019. La légende qui accompagne la photo nous apprend que la duchesse travaille sur ce numéro depuis 7 mois. Intitulé Forces for Change (les "forces pour le changement", ndlr), il sera consacré au "pouvoir du collectif".

Le post Instagram donne aussi un aperçu du contenu de ce numéro spécial. Meghan Markle y échange avec Michelle Obama, le prince Harry "discute tranquillement" avec l'éthologue Jane Goodall, les lecteurs et les lectrices découvriront des articles écrits par des femmes inspirantes comme l'actrice Jameela Jamil (The Good Place), la chercheuse Brené Brown ou l'actrice trans Laverne Cox (Orange Is the New Black).

Voir cette publication sur Instagram

We are proud to announce that Her Royal Highness, The Duchess of Sussex is the Guest Editor for the September issue of @BritishVogue. For the past seven months, The Duchess has curated the content with British Vogue's Editor-in-Chief Edward Enninful to create an issue that highlights the power of the collective. They have named the issue: “Forces for Change” For the cover, The Duchess chose a diverse selection of women from all walks of life, each driving impact and raising the bar for equality, kindness, justice and open mindedness. The sixteenth space on the cover, a mirror, was included so that when you hold the issue in your hands, you see yourself as part of this collective. The women on the cover include: @AdwoaAboah @AdutAkech @SomaliBoxer @JacindaArdern @TheSineadBurke @Gemma_Chan @LaverneCox @JaneFonda @SalmaHayek @FrankieGoesToHayward @JameelaJamilOfficial @Chimamanda_Adichie @YaraShahidi @GretaThunberg @CTurlington We are excited to announce that within the issue you’ll find: an exclusive interview between The Duchess and former First Lady of the United States Michelle Obama, a candid conversation between The Duke of Sussex and Dr Jane Goodall, inspirational articles written by Brené Brown, Jameela Jamil and many others. Equally, you’ll find grassroots organisations and incredible trailblazers working tirelessly behind the scenes to change the world for the better. “Guest Editing the September issue of British Vogue has been rewarding, educational and inspiring. To deep dive into this process, working quietly behind the scenes for so many months, I am happy to now be able to share what we have created. A huge thanks to all of the friends who supported me in this endeavour, lending their time and energy to help within these pages and on the cover. Thank you for saying “Yes!” - and to Edward, thank you for this wonderful opportunity.” - The Duchess of Sussex #ForcesForChange

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

La couverture "polémique"

Tout aurait été pour le mieux si la couverture ne ressemblait pas à celle du livre The Game Changers. Publié en 2016, ce livre est un best-seller dans lequel Meghan Markle avait écrit un essai. Pour celui-ci, elle avait figuré sur la couverture qui, elle aussi, présentait 15 portraits de femmes. Le livre a été écrit par Steph Adams et Samantha Brett, qui ont recueilli les témoignages de 40 femmes.

La journaliste Samantha Brett s'est d'ailleurs exprimée à ce sujet dans le Daily Mail : "C'est très flatteur, c'est clair qu'elle apprécie notre concept ! J'adore Meghan et je suis une grande fan, mais si ce que disent les gens est vrai [que Meghan Markle a plagié la couverture], alors c'est très décevant".

The Game Changers
The Game Changers
À lire aussi
Elton John et le duc et la duchesse de Sussex People
Elton John vole au secours de Meghan Markle et du prince Harry

La couverture du British Vogue n'est pas exactement la même que celle du sest-seller de 2016. Sur la couverture du numéro de septembre 2019, la duchesse de Sussex a eu l'idée d'inclure un miroir, pour faire en sorte que lorsqu'on tient le magazine, on se voit être "partie intégrante de ce collectif", selon l'Instagram @sussexroyal.

D'après le Daily Mail, ce ne sont pas les seules similitudes entre les deux projets. Dans le texte du post Instagram, on nous explique qu'on y trouvera des organisations locales et "d'incroyables pionnières qui travaillent sans relâche pour changer le monde pour le mieux". Dans une publicité pour The Game Changers, le même terme de "pionnières" était utilisé.

Meghan Markle fustigée pour son choix d'invitées

Enfin, certaines personnes critiquent Meghan Markle pour son choix de personnalités féminines inspirantes : Jane Fonda, la Première ministre Néo-zélandaise Jacinda Ardern et l'activiste Greta Thunberg figurent dans ces inspirations. "Diversité ? Pas du tout, elles sont idéologiquement toutes pareilles et servent un programme libéral", lit-on dans le commentaire d'un utilisateur Instagram. "On dirait quelque chose pour le Vogue américain, dans le monde il y a eu et il y a de bien plus incroyables femmes puissantes", lit-on dans un autre commentaire critiquant le nombre de femmes américaines qui figurent sur la couverture. "La plupart de ces femmes sont riches et célèbres, des actrices, mannequins... Mauvais choix", lit-on encore. "Il ne manque qu'une femme sur cette couverture, c'est Sa Majesté la reine", notent plusieurs internautes.

Cette polémique qui pourrait faire grincer des dents enfle aussi du côté du British Vogue, critiqué pour son engagement : "Si je voulais en savoir plus sur le changement climatique, la politique ou le féminisme, je lirais le Time Magazine ou un journal. Concentrez-vous sur la mode !" écrit une lectrice.

D'autres lectrices et lecteurs, sans désapprouver l'initiative, ont pour leur part cité des noms qui auraient, selon eux, dû figurer sur cette couverture, comme Amal Clooney ou Emma Watson. En attendant la sortie du numéro qui déchaîne les passions, le couple royal à diffusé une vidéo du making-of.

Voir cette publication sur Instagram

To watch the full #ForcesForChange video for the September Issue of @BritishVogue, guest edited by The Duchess of Sussex, please visit our IGTV. Her Royal Highness is the first Guest Editor for British Vogue’s September Issue and for the last seven months has worked to create an issue of inclusivity and inspiration, focusing on what connects us rather than what divides us. Fifteen women were chosen for the cover including New Zealand Prime Minister Jacinda Ardern, who generously lent her time to support The Duchess in this important issue. The women first met last autumn during Their Royal Highness’ official tour of New Zealand. Above, PM Ardern says: “One change that I’ve noticed over the course of my career, is just how polarised the world is now. I do think there is a solution to that though, and that’s ultimately us coming back to the humanity that we all share." Thank you PM Ardern for being an amazing force for change. For more details on this special project, please see previous post and stay tuned for more updates throughout the week.

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Meghan Markle People Famille royale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798126123
Meghan Markle : plagiat, choix politique... Sa couverture de "Vogue" ne passe pas
Meghan Markle : plagiat, choix politique... Sa couverture de "Vogue" ne passe pas
Rédactrice en chef invitée pour le numéro de septembre du "Vogue UK", Meghan Markle a été accusée d'avoir plagié un livre auquel elle a collaboré en 2016 et de ne pas avoir choisi les bonnes invitées.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/meghan-markle-plagiat-choix-politique-sa-couverture-de-vogue-ne-passe-pas-7798126123
2019-07-30 13:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e9XodmMrpvHHNzByYJpD2A/330v220-2/online/image/2019/0730/7798127468_meghan-markle-a-wimbledon-le-13-juillet-2019.jpg