2 min de lecture People

Meghan Markle, une "femme fière d'être féministe" à Kensington

La biographie de la nouvelle Duchesse de Sussex a été mise en ligne sur le site de la famille royale britannique, rappelant alors l'engagement de Meghan Markle pour les femmes.

Meghan Markle, le 27 novembre 2017
Meghan Markle, le 27 novembre 2017 Crédit : AFP / DANIEL LEAL-OLIVAS
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Meghan Markle fait officiellement partie de la famille royale britannique et, pour l'occasion, le site internet de cette dernière a mis en ligne le profil de l'ancienne actrice, quelques heures seulement après son mariage avec le prince Harry.  

Comme la tradition le veut, les membres de la famille royale doivent dévouer leur temps à des organisations de charité et autres œuvres de bienfaisance. Meghan Markle ne dérogera donc pas à cette règle, comme le souligne sa biographie, fraichement apparue sur le site. 

"Dès son plus jeune âge, la Duchesse était déjà très consciente des problèmes sociaux et participait activement à des œuvres caritatives", peut-on par exemple lire dans ce cours profil de présentation. Le site de la famille royale britannique rappelle par exemple qu'à 11 ans, Meghan Markle avait protesté contre une publicité sexiste tandis que durant son adolescente, la jeune fille était bénévole à la soupe populaire. Une activité qu'elle a poursuivie une fois adulte, même entre deux jours de tournage. 

À lire aussi
Marcia Cross le 18 octobre 2014 à Santa Monica, aux États-Unis santé
Marcia Cross de "Desperate Housewives" brise le tabou du cancer de l'anus

"Ces expériences précoces ont contribué à façonner son engagement pour des causes telles que la justice sociale et la libération des femmes", précise le site avant de rappeler que Meghan Markle est devenue ambassadrice de ONU Femmes pour l'implication des femmes dans la vie politique et dans le leadership. 

Un engagement de l'Inde au Rwanda

À cet égard, l'ancienne actrice s'était rendue au Rwanda "pour rencontrer des femmes parlementaires" et "visiter un camp de réfugiées". En 2017, elle est allée en Inde pour sensibiliser le public "autour du manque d'éducation des filles" et a mis en avant le travail de la fondation Myna Mahila, dont l'une des missions est de "permettre aux femmes d'avoir accès à des produits hygiéniques", détaille encore le site de la famille royale. Cette fondation fait partie de la liste sélectionnée par le couple princier en vue des donations qui ont été ou seront faites à l'occasion de leur union. 

"Je suis fière d'être une femme et d'être féministe", avait dit Meghan Markle lors de son discours à l'ONU en 2015. Une phrase que reprend aujourd'hui le site de famille royale britannique : preuve que le féminisme a toute sa place au sein de la royauté, au même titre que la culture afro-américaine

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Féminisme Famille royale
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793469417
Meghan Markle, une "femme fière d'être féministe" à Kensington
Meghan Markle, une "femme fière d'être féministe" à Kensington
La biographie de la nouvelle Duchesse de Sussex a été mise en ligne sur le site de la famille royale britannique, rappelant alors l'engagement de Meghan Markle pour les femmes.
https://www.rtl.fr/girls/identites/meghan-markle-une-femme-fiere-d-etre-feministe-a-kensington-7793469417
2018-05-21 11:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2HMEinoCymJ_I5ZVq2bWkQ/330v220-2/online/image/2018/0518/7793427731_meghan-markle-le-27-novembre-2017.jpg