1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. INFO RTL - Le mobilier de Karl Lagerfeld bientôt vendu aux enchères
2 min de lecture

INFO RTL - Le mobilier de Karl Lagerfeld bientôt vendu aux enchères

Un an et demi après la mort de Karl Lagerfeld, le mobilier du couturier est sur le point d'être dispersé dans une vente aux enchères. Elle aura lieu en décembre prochain.

Karl Lagerfeld chez lui en 2013
Karl Lagerfeld chez lui en 2013
Crédit : Emanuele Scorcelletti / POLKA
Le mobilier de Karl Lagerfeld bientôt dispersé dans une vente aux enchères
02:48
Monique Younès - édité par Sarah Belien

Une vente aux enchères exceptionnelle va avoir lieu. Celle qui dispersera le mobilier et quelques affaires privées du couturier Karl Lagerfeld, mort en février 2019. Quelque 4.000 pièces ont été recensés lors de l'inventaire de ses six demeures françaises et monégasques. Et parmi elles, 1.000 lots vont être dispersés par Sotheby’s à partir du 3 décembre prochain à Monaco, Paris et Cologne.

Il sera tout d'abord possible d'y acheter, noblesse oblige, le grattoir de Choupette, la fameuse chatte de Karl, qui n’est pas morte de chagrin comme certaines rumeurs l’ont laissé croire. Mais aussi son tapis, sa corbeille… Chacune de ces pièces de collection est estimée à une centaine d’euros, mais qui pourraient atteindre des sommets grâce à leur propriétaire.

Plus modestement, des petites figurines à l’effigie du grand Karl seront mises en vente, ainsi que ses Ipads et Ipods… Parmi les prix les plus abordables, il y a également ses coupe-papiers en argent, ses stylos ainsi que ses valises Goyard. Sinon, on peut toujours se tourner vers une de ses trois Rolls Royce, estimées autour de 350.000 euros chacune.

Un goût pour l'accumulation et le mobilier Art déco

Cette vente aux enchères Lagerfeld nous révèle le côté accumulateur du couturier allemand. Il n’achetait pas dix nappes, mais une centaine de nappes. Il n’achetait pas un service de table, mais 10. On découvre aussi grâce à cette vente, l’évolution de ses goûts.

À lire aussi

Dans les années 1970, Lagerfeld ne se meublait qu’en Art déco. Quelque 70 lots de mobiliers Art déco sont proposés à la vente dont une vingtaine des architectes et décorateurs français Louis Süe et André Mare. Karl Lagerfeld a également eu une période où il appréciait le mobilier XVIIIe. Et à partir de l’an 2000, il a collectionné des designers contemporains comme les frères Bouroullec ou Martin Szekely, qui a notamment imaginé l’immense bureau blanc de trois mètres de large en Corian et résine sur lequel travaillait Karl Lagerfeld dans son appartement du quai Voltaire à Paris.

Un lit à 20.000 euros

Parmi les accessoires de mode, pas de bijoux, mais une vingtaine de vestes, signées par de grands couturiers. Mais la collection la plus impressionnante reste celle de ses meubles. Le plus spectaculaire étant son lit XVIIIe avec des plumes d’autruche et des draperies jaunes. Il est estimé à 20.000 euros.

Le clou de la vente sera peut-être sa chambre d’enfant qu'il avait reconstituée dans sa maison à Louveciennes dans les Yvelines. S'y trouvait son petit secrétaire, son lit, et sa chaise XVIIIe également.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/