2 min de lecture People

Karl Lagarfeld : un an après sa mort, la bataille pour son héritage se poursuit

VU DANS LA PRESSE - "Le Parisien" rapporte toutes les difficultés et les luttes autour de l'héritage du couturier, décédé le 19 février 2019.

Karl Lagerfeld le 4 octobre 2016
Karl Lagerfeld le 4 octobre 2016 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

C'est une longue bataille qui se déroule autour de l'héritage de Karl Lagerfeld. Comme le révèle Le Parisien, ses deux proches, Sébastien Jondeau, l'homme de confiance du couturier et Baptiste Giabiconi, son égérie, se disputent à propos de la fortune qu'il a léguée.

Karl Lagerfeld, couturier de Chanel et Fendi, n'avait pas d'héritier biologique. Cependant, comme le précise Le Parisien, il s'était constitué "une famille de cœur", dont 7 membres sont inscrits sur son testament. Seuls trois noms sont connus du public : Sébastien Jondeau, Baptiste Giabiconi et Françoise Caçote, la gouvernante qui veille sur Choupette, la chatte Birmane de Lagerfeld. Les autres membres de cette famille de coeur seraient Brad Koenig, son fils Hudson, qui est aussi le filleul de l'ancien maestro de la maison Chanel, Caroline Lebar, sa directrice de communication et Jake Davis, l'un de ses mannequins vedettes. Plus encore, la famille serait divisée en deux camps : celui de Sébastien Jondeau et de Baptiste Giabiconi.

"Il y avait de vraies amitiés, bien sûr, mais entre eux, comme dans tout système pyramidal, surtout patriarcal, ça pouvait être sanglant. Son entourage se disputait la place de favori, ou cherchait à y pousser un allié", explique une mannequin proche de Karl Lagerfeld.

L'inventaire des biens n'est toujours pas fini

Dans la presse, Sébastien Jondeau et Baptiste Giabiconi prétendent tous les deux être le favori du "Kaiser". Cependant, "Monsieur Karl Lagerfeld a voulu gratifier Baptiste d'une quotité plus importante que les autres, ce dernier n'a pas menti. Baptiste n'a pas été exclu du premier rendez-­vous chez le notaire… puisqu'il n'y a pas eu de premier rendez-vous chez le notaire", explique une source proche de la succession au Parisien.

À lire aussi
Carole Baskin et son époux Howard Baskin à The Big Cat Sanctuary séries
"Tiger King" (Netflix) : Carole Baskin va avoir droit à sa propre série

En outre, l'inventaire des biens du couturier, grand collectionneur, n'est pas encore fini. Il reste encore, entre autres, une bibliothèque, estimée, selon les sources, entre 40.000 et 300.000 livres, un appartement quai Voltaire (dans le VIIe arrondissement de Paris) et du mobilier signé par des pointures du design.

"Que certains veuillent en faire leurs choux gras, c'était couru d'avance. Mais il n'y aura pas de scandale. On ne craint pas le syndrome Johnny Hallyday", explique l'un des hommes de loi travaillant sur la succession.

La "disparition" de l'expert-comptable

Un autre scandale vient frapper cette succession. Lucien Frydlender, l'expert-comptable de Karl Lagerfeld aurait disparu de la circulation depuis septembre 2019, après la fermeture de son cabinet. Un avocat explique même : "Il n'est pas coopératif, il refuse de parler aux légataires et aux administrateurs". Des propos que réfute son épouse : "C'est dingue, ces accusations ! Je vais vous dire : je serais ravie que mon mari soit parti sur une île paradisiaque avec un trésor caché, mais la vérité, c'est qu'il est très malade. Il est à Paris, reclus comme les personnes de son âge. S'il était mort, on se débrouillerait sans lui pour la succession, non ?" "Karl aurait détesté tout ça" explique de son côté Baptiste Giabiconi. L'affaire est donc loin d'être conclue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Karl Lagerfeld Mode
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants