1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Elizabeth II : pourquoi 1992 est "l'annus horribilis" de la reine
3 min de lecture

Elizabeth II : pourquoi 1992 est "l'annus horribilis" de la reine

REPLAY - 1992 fait exploser la famille Windsor dont les scandales privés deviennent publics. Une "annus horribilis" pour Elizabeth II qui la poussera à sortir de son traditionnel silence.

Elizabeth II en 2012 pendant le jubilé de diamant
Elizabeth II en 2012 pendant le jubilé de diamant
Crédit : AFP
Reine Elisabeth II : le premier jour des célébrations du jubilé de diamant
35:31
Capucine Trollion & Flavie Flament

Elizabeth II a traversé les époques avec une certaine grâce et certaines maladresses. Néanmoins, c'est une femme qui a toujours traversé les époques sans grands accros. Et pourtant les années 90 sont des années difficiles.

"C'est vrai que les années 90 sont certainement les pires. Ce sont les années où les Windsor sont les plus impopulaires (...) par contraste avec Diana, la Reine n'était pas la plus avenante", démarre Thomas Pernette, journaliste spécialiste des têtes couronnées et auteur du livre Elizabeth II, Les chapeaux de la couronne. Elizabeth II était alors en perte de popularité, elle avait une image un peu ringarde. Elle avait été éclipsée par des visages plus jeunes comme Diana. 

1992 est une année vraiment noire, mais pour une fois, la reine sort de son traditionnel. "1992 n'est pas une année qui ne me rappellera pas une grande allégresse. Pour reprendre les termes d'un de mes correspondants les plus sympathiques, elle s'est révélée être une annus horribilis", expliquait Elizabeth II, dans un extrait diffusé dans Jour J. "Quand elle prononce ce discours, on est 4 jours après l'incendie du château de Windsor, qui a brûlé pendant 15 heures et qui a coûté ensuite 60 millions de livres pour être restauré. Mais, c'est presque un détail par rapport à tout ce qu'elle va connaître en 1992", détaille Thomas Pernette.

Les frasques du prince Andrew et la biographie de Diana

1992 est déjà marquée par le divorce de la princesse Anne et de Mark Phillips. Il y a ensuite les frasques de Fergie, la deuxième belle-fille de la reine, avec le prince Andrew. On le retrouve en 1992 "à se faire sucer l'orteil par son conseiller financier. Cela paraît dans un magazine français à l'époque et manque de pot, à ce moment-là Sarah Ferguson (l'épouse du prince Andrew, ndlr) est à Balmoral avec Elizabeth II et le prince Philip lorsque le journal est apporté sur la table du petit déjeuner", raconte Thomas Pernette.  

À lire aussi

Sans oublier la sortie de cette biographie "incendiaire", Diana : True Story d'Andrew Morton, qui "est peut-être la pire catastrophe depuis l'abdication Edouard VIII", ajoute le journaliste. Dans cette biographie, on apprend que Diana est malheureuse, qu'elle a tenté de suicider, qu'elle a des troubles alimentaires, et "surtout que Charles et Camilla ce n'est pas certainement pas de l'histoire ancienne". 

Ces gens sont humains et malheureux en mariage

Thomas Pernette

"En fait, 92 explose à la figure des Windsor et d'Elizabeth II et c'est le drame", résume Thomas Pernette. En 93 c'est le "Camilla Gate" où des enregistrements audio d'une conversation privée entre le prince Charles et Camilla sortent dans la presse. On entend alors Charles dire à Camilla qu'il rêve d'être "son tampax". "Donc vous imaginez pour un futur roi, ça ne passe pas toujours", ajoute le journaliste.

Avec ces scandales de 92, on a l'impression de pénétrer les coulisses d'une monarchie très corsetée et qui en même temps se fait sucer l'orteil et parle d'une manière triviale. "Ces gens (de la famille royale, ndlr) sont humains et malheureux en mariage", selon Thomas Pernette. "Les tabloïds ont tout diffusé dans le monde et c'est cela qui est effroyable dans ces drames-là, c'est que ce sont des drames publics", conclut le journaliste. 

Tous les jours dans Jour J , de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/