1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Lance Armstrong a "vécu médiatiquement 15 ans" sur son cancer des testicules
2 min de lecture

Lance Armstrong a "vécu médiatiquement 15 ans" sur son cancer des testicules

Le 17 janvier 2013, Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, avoue avoir toujours été dopé.

Lance Armstrong et Oprah Winfrey le 17 janvier 2013
Lance Armstrong et Oprah Winfrey le 17 janvier 2013
Crédit : AFP/G.Burnis
Lance Armstrong : le jour où la star mondiale du cyclisme a avoué s'être dopé
26:22
Flavie Flament
Flavie Flament - édité par Capucine Trollion

Le 17 janvier 2013, Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, enfile le maillot de la honte. Devant la journaliste américaine Oprah Winfrey, il avoue au monde entier s’être dopé et livre en détails ses pratiques frauduleuses.

C’est donc dopé que Lance Armstrong a remporté sa première étape du Tour de France en 1993. Il a alors 22 ans et les amateurs de cyclisme français succombent aux accélérations impressionnantes du jeune athlète texan. Ces mêmes afficionados s’émouvront en 1996 quand le champion de l’équipe US POSTAL annonce être atteint d’un cancer des testicules à seulement 25 ans. Opération, chimiothérapie, le jeune condamné est hissé au rang de héros lorsqu’il vainc la maladie. Il crée sa fondation Livestrong et revient dans la compétition deux ans plus tard.

En 1999, dopé, il file comme une fusée et gagne son premier Tour de France de façon spectaculaire et dédie sa victoire, comme on peut l'entendre dans un extrait d'interview diffusé dans Jour J : "À 50%, cette victoire est pour la communauté du cancer, tous ceux qui sont impliqués : les médecins, les infirmières, les survivants. À 25%, c'est pour ma famille et moi, et puis à 25% pour ceux qui n'ont jamais cru en moi".

Une opération marketing bien ficelée

"Il dira une autre phrase ou il la fera écrire à un journaliste, que s'il avait à choisir, à l'époque, entre gagner le tour de France et avoir à nouveau le cancer, il choisit le cancer. Et bah voilà, tout est dit. C'est une opération marketing ni plus, ni moins", démarre le journaliste et auteur Pierre Ballester. 

À écouter aussi

"Il a eu un cancer, je peux malheureusement témoigner (...) il était vraiment alité et très sec, mais trois semaines plus tard, après la dernière séance de chimiothérapie, les dernières métastases du cerveau étaient nécrosées. Cela veut dire que le cancer répond au traitement et qu'il était guéri'. Ainsi, Lance Armstrong a "vécu médiatiquement 15 ans sur ce cancer", conclut Flavie Flament. 

Tous les jours dans Jour J , de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/