1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Que signifie l'expression "tomber en quenouille" ?
2 min de lecture

Que signifie l'expression "tomber en quenouille" ?

Muriel Gilbert vous a concocté un florilège de jolies expressions françaises anciennes…

Image d'illustration
Image d'illustration
Crédit : susan-q-yin/unsplash
Que signifie l'expression "tomber en quenouille" ?
00:02:53
Que signifie l'expression "tomber en quenouille" ?
00:02:53
Muriel Gilbert

Ce dimanche, amis des mots, je vous propose une moisson d’expressions françaises, et d’expressions anciennes, en particulier, que je suis allée piocher dans une sorte de dictionnaire suranné richement illustré, intitulé Mots et expressions de Pierre Larousse, édité par la maison du même nom. 

On y trouve des expressions disparues, comme "battre l’eau avec un bâton", qui veut dire s’épuiser dans des efforts inutiles, ou bien "on tirerait plutôt de l’huile d’un mur", qui se disait d’une personne dont il n’y a rien à tirer, justement, ou encore "l’occasion est chauve", pour dire qu’elle est difficile à saisir, sans doute parce qu’elle n’a pas de poils ! J’ai aussi découvert dans ce beau livre, des expressions qui s’utilisent encore aujourd’hui, mais avec un sens différent de celui de l’origine. 

Par exemple, quand on dit "c’est la croix et la bannière", on indique que quelque chose est très compliqué ("Trouver un médecin traitant, c’est la croix et la bannière !", par exemple). Or, tel n’était pas le sens originel de l’expression. "Dans la France féodale, explique Larousse, la bannière était l’enseigne d’un ban", et un ban était "l’ensemble des vassaux convoqués par un suzerain pour le servir à la guerre". À côté de ces hommes de guerre, en cas de besoin, on recourait en plus aux milices des communes, qui elles marchaient sous la bannière de la paroisse, c’est-à-dire, la croix. "D’où l’expression 'C’est la croix et la bannière', qui signifiait à l’origine qu’on avait mis en œuvre tous les moyens" de la guerre.

Témoignage de misogynie

Et tenez, amis des mots, que signifie pour vous "tomber en quenouille" ? On dit cela d’un projet abandonné, ou qui a échoué, n’est-ce pas ? Eh bien, cette expression est un joli témoignage de misogynie, en fait. La quenouille, c’est un objet dont on ne parle plus guère que dans les contes de fées. Il s’agit d’une tige qui était utilisée autrefois pour filer la laine.

À écouter aussi

Pour cette raison, c’était "le symbole par excellence du travail féminin. D’où l’expression tomber en quenouille, qui se disait de biens passant par succession entre les mains d’une femme". C’est ainsi que les juristes du Moyen Age, "qui n’étaient pas des féministes", comme le précise l’ouvrage dans un bel euphémisme, ont modifié les règles de succession au trône de France afin de s’assurer que le royaume ne puisse jamais "tomber en quenouille"… bref que jamais une femme ne puisse monter sur le trône.


Et l’expression "tomber en quenouille", qui signifiait "tomber par héritage dans les mains d’une femme", est tout machistement devenue synonyme de quelque chose "qui tourne mal et se désagrège progressivement". Sympa, les gars !

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.