1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi Garibaldi est-il un symbole de liberté ?
2 min de lecture

Pourquoi Garibaldi est-il un symbole de liberté ?

Marin, corsaire, militaire, condottiere, révolutionnaire… Giuseppe Garibaldi est un homme qui a vécu mille vies au cours du XIXe siècle.

La statue de Garibaldi devant le  the Palazzo del Governatore à Parme (Italie)
La statue de Garibaldi devant le the Palazzo del Governatore à Parme (Italie)
Crédit : Miguel MEDINA / AFP
Garibaldi : l'aventurier italien célébré dans toutes nos villes et nos villages
00:41:15
Lorànt Deutsch - Entrez dans l'histoire
Lorànt Deutsch

Giuseppe Garibaldi, c'est un sacré bonhomme, un aventurier d’une trempe rare, d’une envergure exceptionnelle. Marin, corsaire, militaire, condottiere, révolutionnaire… Cet homme a vécu mille vies au cours du XIXe siècle. 

Il s’est d’abord illustré en Amérique du Sud dans sa jeunesse, comme mercenaire au service des mouvements républicains. Quand Garibaldi débarque à Rio de Janeiro, le continent sud-américain est agité par des révolutions libérales et anti-coloniales. Garibaldi prend aussitôt fait et cause pour les peuples qui luttent pour leur indépendance, comme un écho à ses aspirations pour l’Italie. Pour lui, le citoyen du monde, la liberté est un combat universel.

Alors que la guerre contre le Brésil s’enlise, Garibaldi décide de s’engager dans un nouveau conflit en Uruguay dans la région du Rio de la Plata. Le nouveau gouvernement de Montevideo fait appel aux services du mercenaire italien pour lutter contre le président déchu Manuel Oribe, qui tente de reprendre le pouvoir avec le soutien de l’Argentine. Le conflit, d’abord régional, s’internationalise. 

Garibaldi organise et prend la tête d'un groupe de volontaires appelé, la Légion italienne, pour défendre Montevideo, assiégée par les forces d’Oribe. Ces volontaires n’ont pas d’expérience militaire et n’ont même pas d’uniformes. Garibaldi a l’idée de les vêtir de chemises rouges qui étaient, à l'origine, destinées aux ouvriers des abattoirs. La chemise rouge, couleur de la révolution, devient aussitôt élément iconique de la tenue de Garibaldi, à laquelle il faut ajouter le chapeau rond de gaucho et le poncho.

Il a mené la célèbre Expédition "des Mille"

À lire aussi

Garibaldi reviendra ensuite en Italie, sa véritable patrie. Il s’est alors battu comme un lion, afin de la libérer de ses occupants et de faire l’unité de la péninsule au terme d’une incroyable épopée : l’expédition "des Mille", car Garibaldi s’embarque avec un millier d’hommes, des volontaires, les fameuses "chemises rouges". C’est un pari complètement fou, car débarquer sur une île protégé par une armée régulière de 25.000 soldats est quasiment suicidaire. Alors il faut dire que Garibaldi peut compter sur la complaisance des Anglais qui voit d’un bon œil le renversement des Bourbons et qui offre un appui secret à son expédition en laissant les navires passer. Mais tout de même, c’est un incroyable coup de poker, qui prend même de court le roi Victor-Emmanuel II et Cavour.

Vêtu de sa légendaire chemise rouge, cet homme au destin romanesque a fasciné Alexandre Dumas, qui est devenu son ami et qui a écrit ses exploits. Son nom résonne encore comme un cri de ralliement pour tous les peuples opprimés, comme un synonyme de volonté et de liberté. On ne compte plus le nombre de rues, de places, de boulevards et même d’avenues qui lui sont consacrés, en Italie bien sûr, mais aussi en France, car Garibaldi a entretenu toute sa vie un lien étroit avec notre pays.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/