1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Marvel : pourquoi beaucoup de super-héros ont un point commun étonnant ?
3 min de lecture

Marvel : pourquoi beaucoup de super-héros ont un point commun étonnant ?

PODCAST - Dans une minute, vous saurez quel point commun étonnant ont beaucoup de super-héros Marvel et surtout pourquoi.

Les héros et les héroïnes d"Avengers : Endgame"
Les héros et les héroïnes d"Avengers : Endgame"
Crédit : Marvel Studios
248. Quel point commun étonnant ont beaucoup de super-héros de la franchise Marvel ?
00:02:28
Florian Gazan

Vous n’avez peut-être pas fait attention plus que ça aux identités secrètes des Avengers, des 4 Fantastiques et autres personnages de la galaxie Marvel. Pourtant si vous vous penchez dessus, vous allez vous apercevoir que pour la majorité, ce sont des allitérations. Autrement dit leur prénom et leur nom commencent par la même lettre.

P pour Peter Parker alias Spiderman, B pour Bruce Banner-Hulk, S pour Stephen Strange, le Docteur Strange, R pour Red Richards, l’Homme élastique, chef des 4 Fantastiques, S pour Susan Storm, sa femme invisible, M pour Matt Murdock dit Daredevil, M encore pour Michael Morbius qu’on a découvert récemment au cinéma ou encore W pour Wade Wilson devenu Deadpool. Et il y en a un paquet d’autres parmi les plus de 300 personnages créés par Stan Lee et s’il a utilisé ce système, ce n’est pas pour rien !

Comme il avait une très mauvaise mémoire, il lui arrivait de changer sans le faire exprès le nom de ses héros. Par exemple, il est arrivé au début de Spiderman que d’un épisode à l’autre, Peter Parker devienne Peter Palmer. Et comme Stan Lee n’avait pas de superpouvoir, il a utilisé ce moyen mnémotechnique : un prénom et un nom commençant par la même lettre. 

Et il l’a même généralisé aux méchants des comics. Regardez les grands ennemis de l’Homme Araignée : le Docteur Octopus, son nom c’est Otto Octavius. Le Lézard, c’est Curt Connors. Et le super-vilain qui a donné le plus de fil à retordre à l’Homme-Araignée, le Bouffon Vert, en version originale, s’appelle Green Goblin, allitération en G ! 

À lire aussi

Alors oui ça ne marche pas pour Iron Man alias Tony Stark. Sauf que là aussi c’était un autre truc mnémotechnique utilisé par Stan Lee : un prénom et un nom avec deux lettres qui se suivent dans l’alphabet. TS pour Tony Stark ou PQ pour Peter Quill alias Star Lord, le chef des Gardiens de la Galaxie.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/