1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "'Star Wars 8" ne vous lâche plus une fois lancé à pleine régime
3 min de lecture

"'Star Wars 8" ne vous lâche plus une fois lancé à pleine régime

RENCONTRES - À l'occasion de la sortie de "Star Wars 8", découvrez notre critique et nos interviews avec Mark Hamill (Luke Skywalker), Daisy Ridley (Rey) et Rian Johnson, le réalisateur de ce nouvel épisode.

"Star Wars 8" est sorti dans les salles françaises le mercredi 13 décembre
"Star Wars 8" est sorti dans les salles françaises le mercredi 13 décembre
Crédit : Lucasfilm Ltd. & ™, All Rights Reserved. / Jonathan Olley
"'Star Wars 8" ne vous lâche plus une fois lancé à plein régime
23:04
"Star Wars 8" : "Rey prend enfin une décision", confie Daisy Ridley sur RTL
04:04
"Star Wars 8" : "Je pense encore à Carrier Fisher au présent et non au passé", dit Mark Hamill
03:47
Laissez-vous tenter du 13 décembre 2017
22:57
Laissez-vous tenter du 13 décembre 2017
03:44
Programme TV : ce soir, "Danse avec les stars" ou "Nouvelle Star"
00:49
Stéphane Boudsocq & Le Service Culture

Le 8e épisode de Star Wars, Les Derniers Jedi, sort mercredi 13 décembre en France. Nous sommes toujours dans une galaxie lointaine, très lointaine. Les ultimes espoirs de la Résistance, assiégée par le Premier Ordre, au service du Côté obscur, reposent sur les épaules de Rey, jeune femme partie tenter convaincre Luke Skywalker de reprendre du service. Le maître Jedi vit retiré du monde sur une île. Saura-t-elle le persuader de revenir aider la princesse Leia et les nouveaux héros de la lutte ? Qui est vraiment cette jeune combattante et pourquoi semble-t-elle aussi sensible à la Force ? 

Toutes les réponses, ou presque, à ces questions, se trouvent au terme des 2h30 d’un film qui prend un peu de temps à s’installer, mais qui ne vous lâche plus une fois lancé à pleine régime avec même une dernière partie époustouflante, une bataille incroyable sur une planète de sel gelé. 

L'héritage de George Lucas est dignement respecté dans cet épisode de Rian Johnson qui utilise à la fois les codes que les fans vénèrent depuis 40 ans, tout en imposant sa patte avec notamment pas mal d’humour. "C'est marrant de repenser qu'il y a eu un ou deux moments dans la journée [pour le premier jour du tournage] où vous êtes saisis de vertiges. Mais c'est incroyable combien c'est fugace, la plupart du temps vous faites juste en sorte que la scène à tourner fonctionne", confie Rian Johnson au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Découvrez les interviews du casting de "Star Wars 8"

Au cœur de ces Derniers Jedi, le personnage de Luke Skywalker. On ne le voyait que quelques secondes il y a 2 ans dans Le Réveil de la Force. Cette fois, il est omniprésent, toujours incarné par Mark Hamill, qui a démarré son aventure Star Wars il y a 40 ans avec La Guerre des Étoiles. "Star Wars était mon premier film. Cela faisait sept ans que je faisais du théâtre et de la télévision et puis j'ai fait ce film et tout le monde est devenu dingue. Alors je me suis dit : 'C'est super, à chaque fois ça sera pareil'. Mais aujourd'hui, je regarde tout ça en mesurant les choses, ce qui est impossible quand vous êtes jeunes", explique l'acteur.

À lire aussi

Le film est aussi centré sur Rey (Daisy Ridley), cette jeune résistante envoyée pour convaincre Luke d’aider à vaincre les forces du mal, tout en étant un peu attirée par le Côté obscur. La comédienne, désormais bien installée au cœur de la saga, est encore ébahie de ce qui lui arrive depuis Le Réveil de la Force. Pour Star Wars 8, elle est confrontée à un double challenge : des scènes très physiques et d’autres plus psychologiques.

"Le côté physique est sans doute le plus facile, car il suffit de s'entraîner au sabre laser (...) C'est impossible pour les émotions, mais honnêtement, j'ai décidé de faire confiance à Rian [le réalisateur] En fait, il faut être ouvert aux volontés des autres, car c'est mon personnage, mais c'est quelqu'un d'autre qui raconte son histoire", résume Daisy Ridley.

Également au programme de "Laissez-vous tenter"

20 ans après la mort de César, ouverture ce mercredi de la première rétrospective consacrée à l'artiste au Centre Pompidou.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/