4 min de lecture Netflix

Comment Netflix s'est imposé dans le monde du cinéma

ÉCLAIRAGE - Avec le sacre de "Roma", d'Alfonso Cuarón aux Golden Globes 2019, le géant du streaming américain poursuit sa conquête du 7e art.

"Roma", "La Ballade de Buster Scruggs" et "Bird Box", films Netflix
"Roma", "La Ballade de Buster Scruggs" et "Bird Box", films Netflix Crédit : Netflix
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Netflix est-il en train de révolutionner le cinéma ? C'est ce qu'on peut se demander après le triomphe de Roma, le dernier film d'Alfonso Cuarón, produit par le géant américain du streaming, lors de la cérémonie des Golden Globes 2019 (Meilleur film étranger, meilleur scénario et meilleur réalisateur), un an après son Lion d'Or à la Mostra de Venise.

La firme de Los Gatos est désormais présente dans les cérémonies les plus prestigieuses. Pourtant, ce n'était pas gagné il y a encore quelques mois. Lors de l'édition 2017 du Festival de CannesOkja et The Meyerowiitz Stories, en lice dans la compétition, avaient créé pas mal de remous sur la Croisette. "Ce serait un énorme paradoxe que la Palme d'or ou un autre prix décerné à un film ne puisse pas être vu en salles", avait déclaré son président, le réalisateur espagnol Pedro Almodóvar.

Un an plus tard, Netflix boycotte la Croisette mais réussit a tout de même à s'imposer avec ses productions originales dans d'autres compétitions officielles. Comment le géant du streaming s'y est-il pris ?

À lire aussi
Les héros de "Umbrella Academy" enfants séries
"Umbrella Academy", saison 1 : que valent les nouveaux super-héros de Netflix ?

Une grande liberté offerte aux réalisateurs

Outre Alfonso Cuarón, récompensé par deux Oscars en 2014 pour Gravity, d'autres grands noms du cinéma ont réalisé des longs-métrages pour la plate-forme de streaming. Comme les frères Joel et Ethan Coen avec La Ballade de Buster Scruggs, disponible depuis fin 2018, après avoir été projeté en avant-première à la Mostra de Venise et récompensé par le prix du Meilleur scénario.

2019 promet d'être une belle année pour Netflix avec The Irishman de Martin Scorsese, avec Robert De Niro, Al Pacino et Harvey Keitel et l'adaptation de Pinocchio par Guillermo del Toro. 

"Les réalisateurs ne trouvent plus auprès des studios hollywoodiens une grande liberté et un budget colossal, comme peuvent leur offrir Netflix," souligne Idir Serghine, le coprésident de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) et réalisateur à RTL.fr"Les gens comme Netflix prennent des risques. The Irishman est un film risqué. Personne ne voulait le financer pendant cinq à sept ans", explique Martin Scorsese, monstre sacré du cinéma, au média américain Variety.

"Le marché actuel est un peu frileux des films en langues étrangères et noir et blanc. Ce qui est génial c'est que Netflix n'a pas eu peur de produire Roma. Je leur suis très reconnaissant", a indiqué Alfonso Cuarón dans sa conférence de presse des Golden Globes. 

>
ROMA | Bande-annonce officielle [HD] | Netflix

Reste maintenant à savoir si "Netflix est là pour promouvoir un cinéma indépendant ou si c'est une stratégie opportuniste avec des gros cartons, comme pour le prochain Scorsese", se demande Pascal Lechevallier, consulting pour What's Hot, à RTL.Fr.

"On ne lance pas une carrière d'acteur ou de réalisateur avec Netflix, ajoute Idir Serghine. Il faut commencer par la salle de cinéma. Je suis convaincu que la moitié des grands noms du 7e art qu'on connaît, n'auraient pas ce succès s'ils avaient démarré sur Netflix". 

Le multi-écrans pour les abonnés

Difficile de ne pas remarquer que nous sommes à l'ère du multi-écrans. Smartphones, tablettes, ordinateurs... il est désormais possible de regarder un film, une série, un documentaire, dans différents endroits. Une liberté de visionner qui change des années précédentes.

"Les usages ont changé. Roma, je l'ai visionné sur mon téléphone. On a une multitude de supports. Les sensations sont différentes [qu'une salle de cinéma], mais le streaming et le cinéma ne sont pas incompatibles. Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas un film au cinéma, qu'il n'est pas une oeuvre cinématographique", poursuit Pascal Lechevallier.

Un discours que ne partage pas Idir Serghine : "En tant que réalisateur, la salle de cinéma doit être sacralisée. Quand on regarde un film, il y a des émotions particulières, qu'on ne partage pas de la même manière lorsqu'on le visionne dans un autre espace".

Avec ses catalogues renouvelés tous les mois, Netflix propose une multitude de contenus à ses abonnés. En plus de ses créations originales, le géant du streaming diffuse aussi des films après avoir racheté les droits d'exploitation aux sociétés de production, comme Mowgli, la légende de la jungle d'Andy Serkis (Warner Bros) et Annihilation d’Alex Garland (Paramount).

"On est face à une ubérisation des cinéastes et des producteurs par Netflix. Ce sont des salariés", pense Idir Serghine, qui précise que Netflix "fait plus de l'achat de films que de la production". 

Netflix bientôt dans la course aux Oscars ?

Après la Mostra de Venise et les Golden Globles, Netflix pourrait faire sensation aux Oscars (24 février 20119). Afin d'augmenter ses chances pour entrer dans la course aux statuettes, dont la sélection sera dévoilée le 22 janvier 2019, trois films produits par Netflix sont sortis dans les salles américaines, avant d'arriver sur les petits écrans.

Roma d'Alfonso Cuarón était disponible dans les cinémas de Los Angeles, New York et Mexico le 21 novembre, soit quelques semaines avant son arrivée sur le site de streaming. Idem pour Bird Box, avec Sandra Bullock, et La Ballade de Buster Scruggs des frères Coen, diffusés dans les salles dans les salles obscures. En acceptant de diffuser trois de ses productions au cinéma, Netflix peut ainsi entrer dans les nomination aux Oscars. Réponse d'ici quelques semaines. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Netflix Cinéma Éclairage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796150604
Comment Netflix s'est imposé dans le monde du cinéma
Comment Netflix s'est imposé dans le monde du cinéma
ÉCLAIRAGE - Avec le sacre de "Roma", d'Alfonso Cuarón aux Golden Globes 2019, le géant du streaming américain poursuit sa conquête du 7e art.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/comment-netflix-s-est-impose-dans-le-monde-du-cinema-7796150604
2019-01-07 16:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oPPfRU7-2u7kHGCa3OzOXw/330v220-2/online/image/2019/0107/7796153011_roma-la-ballade-de-buster-scruggs-et-bird-box-films-netflix.jpg