2 min de lecture Culture

Les irréductibles mots gaulois de la langue française

La langue des Gaulois a laissé beaucoup plus de traces qu’on ne le dit dans le français contemporain, raconte Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Les irréductibles mots gaulois de la langue française Crédit Image : Pisit Heng / Unsplash | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Cette semaine, amis des mots, nous replongeons dans l’histoire de la langue française, grâce à Jacques Lacroix, spécialiste de la langue et de la civilisation des anciens Celtes, qui a publié récemment Les Irréductibles mots gaulois (Lemme Edit). Au contraire de bon nombre de linguistes, il affirme (et démontre !) que la langue des Gaulois a laissé quantité de traces dans le français d’aujourd’hui. Nous utiliserions environ mille mots d’origine gauloise, si l’on considère tous leurs dérivés. Bref, nous parlons encore un peu gaulois sans le savoir !

Évidemment, la conquête romaine a imposé en Gaule le latin au Ier siècle avant J.-C., mais "un grand village de mots gaulois a résisté et résiste, encore et toujours, à l’envahisseur romain", raconte Jacques Lacroix. 

On dit depuis longtemps que beaucoup de mots ayant trait à la nature sont d’origine gauloise, avec des noms d’arbres comme l’if, le chêne ou le bouleau, d’animaux comme le daim ou le chamois, l’alouette ou le pinson, le saumon ou la truite, le mouton, le bouc ou le cheval.

L'origine de Gaulois

Mais, bien d’autres termes viennent du gaulois et avant tout le mot "gaulois" lui-même, ce qui, après tout, semble naturel, sauf qu’on entend partout que les Gaulois doivent leur nom au latin gallus, "le coq", sobriquet qui leur aurait été attribué par les Romains pour "leur attitude de petits coqs belliqueux". On a même dit que le coq était le seul animal capable de chanter les deux pieds dans, disons le fumier.

À lire aussi
langue française
Merci "de" ou merci "pour" ?

En réalité, c’est nettement plus chic : Gaulois vient de Gallia, la Gaule, fondé sur le radical "gal", qui veut dire "vaillance, vigueur" et qui a donné en français actuel le mot gaillard. D’ailleurs, Jules César dépeint lui-même dans La Guerre des Gaules, les Gaulois comme "ardents et prompts à prendre les armes".

En somme, le Gaulois n’est pas un petit coq, c’est un vaillant guerrier ! D’ailleurs, les mots battre, combattre et combattant nous viennent du gaulois, de même que pas mal de noms d’armes, comme la lance ou le glaive.

L'histoire derrières les braies des Gaulois

Je ne peux pas vous citer les 1000 Irréductibles mots gaulois, vous les trouverez dans le livre de Jacques Lacroix, mais j’ai envie d’en partager un autre avec vous, qui a laissé une toute petite trace dans notre langue contemporaine, mais une trace essentielle, car on s’en sert plusieurs fois par jour.

Voilà : il y a un truc qui a beaucoup frappé les Romains, quand ils ont commencé à se frotter aux Gaulois, c’est leur façon de se vêtir. Ils portaient ce que les Romains appelaient des "habits étonnants qui enveloppent les jambes" : les braies. Si vous avez passé comme moi votre enfance à lire Astérix, vous voyez à quoi ressemblaient ces ancêtres du pantalon, nettement plus commodes pour monter à cheval, se battre ou courir la campagne que la toge ou la jupette de légionnaire. 

Les Romains n’ont pas mis longtemps à s’en rendre compte, et ces merveilles vestimentaires, les braies, ont fini par gagner le monde entier. En français contemporain, nous les appelons pantalons, un mot d’origine italienne, mais les braies nous ont tout de même légué le mot débraillé et l’indispensable braguette qui permet (à certains) de faire pipi sans les retirer ! Comme quoi, il y a deux mille ans, c’était déjà chez nous que se faisait la mode internationale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Société Orthographe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants