2 min de lecture Culture

Merci "de" ou merci "pour" ?

Nous disons "merci" cent fois par jour sans y penser. Pourtant, c’est un mot qui réserve bien des surprises, quand on y pense, raconte Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Un bonbon sur la langue du 10 avril 2021 Crédit Image : Pixnio/pics_pd | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert édité par Marie Gingault

Aujourd’hui, amis des mots, nous parlons de remerciements, à la demande de Marie-Hélène, qui m’écrit : "J’ai toujours appris qu’on devait dire : 'merci de + un verbe', et 'merci pour + un nom' : 'Merci de venir m’aider' et 'Merci pour ton aide'. Or, on entend et on lit de plus en plus souvent : 'Merci de votre visite'. Mais de et pour ne sont pas interchangeables. Personne ne dit : 'Merci pour m’aider !'", s’agace Marie-Hélène.

En effet, on ne dit pas "Merci pour m’aider", ou "merci pour être venu". Mais quelle est la règle ? En fait, elle est assez simple. Devant un infinitif, c’est toujours de : "Merci de m’apporter un croissant", "Merci de fermer la porte". Devant un nom, pour Larousse.fr, c’est "de ou pour", comme vous voulez : "merci pour ou merci de votre visite".

Néanmoins, certains puristes jugent que merci pour est correct, mais d’un registre moins soutenu que merci de. En somme, on peut dire les deux, mais "merci de" est plus distingué. Si vraiment on veut harceler sexuellement les diptères, on peut consulter l’Académie française, selon qui "le bon usage préfère de avec les noms abstraits ('Merci de votre obligeance, de votre générosité')", tandis que l’on rencontre surtout pour avec des noms concrets : 'Merci pour les chocolats'." Faites votre marché dans tout ça. Mon avis ? Celui de Larousse.fr.

Qu'en est-il de la merci ?

Quoi qu’il en soit, merci est un mot étonnant. Dans son usage le plus courant, celui que nous venons d’évoquer, c’est ce que l’on appelle une interjection (un mot invariable, isolé, exprimant ordre ou émotion), un terme de politesse qui met de l’huile dans les rouages des relations humaines. 

À lire aussi
langue française
Les irréductibles mots gaulois de la langue française

Mais merci existe aussi au féminin : "Une" merci ?! Mais oui, la merci, dans le sens de pitié : quand on demande merci, on demande grâce. Un homme sans merci, ce n’est pas un homme qui ne remercie pas ou qui n’est pas remercié, c’est un homme sans pitié. Il vaut mieux ne pas se retrouver à la merci d’un homme qui n’en a pas, aurait pu dire Raymond Devos. Merci au féminin est nettement moins utilisé que le merci masculin, c’est vrai. Pourtant c’était le sens premier. 

Une erreur de genre à l'origine de merci

Merci vient du latin merces qui, de manière étonnante, a aussi donné mercenaire, et qui fait partie de la famille de merx, signifiant "marchand", d’où dérive encore la mercerie. Le merces latin désignait "le salaire, la récompense", d’où le mercenaire et la notion de commerce. Merci est arrivé en français avec le sens de "grâce, faveur que l’on accorde à quelqu’un". On l’utilise pour exprimer sa gratitude depuis le XIIe siècle, dans l’expression "grand merci". "Le mot, longtemps féminin, explique le Dictionnaire historique de la langue française, est devenu masculin [au XVIe siècle] à la suite d’une interprétation incorrecte du genre dans [cette] locution figée : 'grand merci'".


Nous avons vu il y a peu que grand, était invariable en genre, au départ. C’est pour cette raison que l’on dit encore "avoir grand faim" et non "grandE faim" et "grand-mère" au lieu de "grandE-mère" : on disait aussi "grand merci", ce qui n’empêchait pas le mot d’être féminin, mais les Français s’y sont trompés, et c’est ainsi qu’ils se sont retrouvés avec deux mots : "le merci", et "la merci", de genre et de sens différents. Encore une erreur qui a fait son chemin jusqu’à nos dictionnaires !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Société Orthographe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants