2 min de lecture Littérature

Langue française : pourquoi le Q ne peut pas vivre sans U

La lettre Q est pratiquement toujours suivie d’un U en français. Une règle presque universelle à laquelle viennent s'opposer quelques exceptions.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Pourquoi le Q ne peut pas vivre sans U ? Crédit Image : Fred Dufour / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert édité par Nicolas Barreiro

Aujourd’hui, je réponds à la question de Noémi, qui a 7 ans. C’est Marie-Claire, sa grand-mère, qui me dit qu’elle lui a demandé "si le coq est le seul animal qui se termine par un Q". "En y réfléchissant, je me pose une question moi aussi", dit Marie-Claire, "pourquoi le Q est-il toujours suivi d’un U en français ?"

Toujours, ou presque, puisque justement le coq ne prend pas de U et le chiffre cinq non plus. Ce sont les deux seuls mots de la langue française qui comportent un Q non suivi d’un U. Les seuls autres mots qui ont cette caractéristique sont des transcriptions de langues étrangères, souvent de l’arabe ou du chinois : burqa, Qatar, Iraq. 

En tout cas, Noémi a raison : le coq est bien le seul animal qui se termine par un Q ! En revanche, il y a quantité de noms d’animaux qui se terminent par le son "k", comme le yack, le bouc ou le fennec, et puis il y a le moustique, le phoque ou le macaque.

Un digramme aux origines latines

Pourquoi le Q ne semble-t-il pas être capable de se passer du U en français ? C’est tellement vrai que QU est ce que les spécialistes appellent un digramme : deux lettres intimement liées pour créer un son, comme P et H pour faire le son  "f" ou O et U pour le son "ou". 

À lire aussi
Le bandeau du PricxGoncourt en 2015 littérature
Goncourt : un prix créé par des frères "homophobes et antisémites", relate Trierweiler

Pour expliquer lien entre le Q et le U il faut, une fois de plus, aller creuser jusqu’aux racines latines du français, où déjà la lettre Q n’existe qu’en conjonction avec le U, mais se prononce "kw". Le français moderne a gardé la trace de cette prononciation dans certains mots comme aquarium ou équateur.

Les cas à part de la "piqûre"

Vous allez me dire que ça n’est pas très logique, et vous aurez raison, mais vous savez ce qui est encore plus illogique ? Il y a un seul mot en français dans lequel Q+U se prononce non pas "k" ni "kw" mais "cu". Vous devinez ? En oui, "piqûre !". Il s’écrit traditionnellement avec cet accent circonflexe sur le U qui lui donne vraiment une drôle de trombine.

Normalement, le son "ku" s’écrit en français "CU", mais comme ici nous sommes dans un mot de la famille de piquer ou pique, qui s’écrivent en QU, il semblait plus naturel que garder cette orthographe. Sauf que pour écrire piqûre, ça donnait QUU ! Il a donc été décidé de remplacer le deuxième U par un accent circonflexe.

Et si piqûre s’écrit traditionnellement avec un accent circonflexe, cela signifie qu’on peut l’écrire sans, et ce depuis les simplifications orthographiques proposées en 1990.

Pour ma part, je ne trouve pas que ce soit tellement plus simple : puisque "QU" se lit normalement "k", sans accent circonflexe sur le U, on lit "picre". Mais vous êtes libres, amis des mots, d’adopter cette orthographe qui a au moins le mérite de vous faire taper une touche de moins sur le clavier et de dessiner un petit chapeau de moins quand vous écrivez à la main ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Dictionnaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants