1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Joséphine Baker, une artiste de légende et une femme engagée
2 min de lecture

Joséphine Baker, une artiste de légende et une femme engagée

Le 9 avril 1975. Joséphine Baker brûle les planches du music-hall Bobino. Dans la nuit, elle s’écroulera d’une attaque cérébrale.

Joséphine Baker en 1951 chez Balmain
Joséphine Baker en 1951 chez Balmain
Crédit : AFP
L'INTÉGRALE - Joséphine Baker : quel a été son rôle dans la Résistance ?
37:49
RÉCIT - Joséphine Baker : le jour de son ultime spectacle au Music-Hall Bobino
03:55
Flavie Flament
Flavie Flament - édité par Capucine Trollion

Nous sommes le 9 avril 1975. On oublie qu’elle a 69 ans quand Joséphine Baker descend langoureusement le grand escalier du music-hall de Bobino perchée sur des talons aiguilles, dans une grande robe fendue à paillettes qui souligne son corps fuselé de danseuse. 

Sous son chapeau orné d’immenses plumes blanches, Joséphine Baker gratifie les danseurs qui lui font cortège d’un regard de séductrice avant de lâcher leur main pour s’emparer de celle de leur voisin. Elle est belle, elle est féline, elle est charismatique. C’est une évidence : celle que l’on surnomme "La perle noire" est bien la reine dans cette revue haute en couleur qui raconte sa vie et célèbre ses 50 ans de carrière, mis en scène par André Levasseur. Joséphine Baker n’était pas remontée sur scène depuis 1959.

Dans sa loge, un télégramme du président Valéry Giscard d’Estaing exprimant “la reconnaissance de la France, dont le cœur a si souvent battu avec le vôtre”. À la première, on avait noté la présence du prince Rainier III et de son épouse Grace Kelly, de Charles de Gaulle, ou encore du couturier Pierre Balmain… Ce soir, c’est sa 14ème représentation.

Une femme de combats

Ce que tout le monde ignore à ce moment-là, c’est que la star s’écroulera dans la nuit, victime d’une attaque cérébrale qui la plongera dans un profond coma dont elle ne se réveillera jamais. Joséphine Baker tirera sa révérence, à l'aube du 12 avril, à 5 heures du matin. Ses obsèques grandioses, qui auront lieu 3 jours plus tard en l’église de la Madeleine à Paris, témoigneront de la gratitude de la France envers celle qui aura tant fait pour son pays d’adoption. 

À lire aussi

Car, si la féline Joséphine a mené des revues inoubliables, elle a aussi et surtout mené des combats. Pour l’enfance, contre le racisme, pour la les femmes. Joséphine Baker, c’est une vie âpre de courage et d’indocilité, de la misère à New-York à la fortune à Paris, une ceinture de bananes qu’elle portera sans naïveté à ses débuts dans la Revue Nègre et des médailles accrochées à sa poitrine qui témoigneront de son engagement pendant la guerre. 

Alors qu’elle entrera au Panthéon demain, le 30 novembre 2021, retour ce soir dans Jour J sur la vie et l’histoire de la première star noire au monde. Notre invitée sera Virginie Girod, docteure en Histoire, spécialiste des femmes et de la sexualité, auteure des ambitieuses- 40 femmes qui ont marqué l'Histoire par leur volonté d'exister.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/