1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Panthéon : à la rencontre des amoureux de Joséphine Baker
2 min de lecture

Panthéon : à la rencontre des amoureux de Joséphine Baker

Joséphine Baker entre au Panthéon mardi 30 novembre. La Vénus Noire fait toujours le bonheur des collectionneurs, leurs reliques racontent son histoire. Le graal : l'authentique ceinture de bananes.

Joséphine Baker entrera au Panthéon le 30 novembre 2021
Joséphine Baker entrera au Panthéon le 30 novembre 2021
Crédit : AFP
Passion Joséphine
04:03
Isabelle Choquet

Les amoureux de Joséphine Baker sont très heureux, puisque leur idole va être panthéonisée mardi. Vanity Fair est allé à la rencontre de ces collectionneurs fondus de la Vénus noire. En tête : Laurent et Nathalie, un couple de galeristes qui a rassemblé près de 3.500 pièces : des bijoux, des affiches ou encore  des manuscrits, notamment le discours qu’elle a prononcé en mai 1951 à Harlem contre la ségrégation raciale. 

Côté photos, il sont incollables, capables de donner la date de chaque cliché au mois près. Joséphine Baker, seins nus, ceinturée d’un pagne ? Octobre 1925, pas de doute : elle triomphait alors dans la Revue nègre, un spectacle entièrement composé de danseurs noirs. Un portrait avec la fameuse ceinture de bananes et c’est une autre date qui s’impose : 1926, les Folies Bergère...

Joséphine était alors la coqueluche du Tout-Paris, sur le point d’ouvrir un cabaret à son nom dans le quartier de Pigalle. "C’était d’abord un restaurant", dit Laurent. Il a même retrouvé la carte : "Soupe à l’oignon, hamburger et poulet au Coca-Cola". 

Des amoureux de Joséphine

Le tandem rachète tout ce qui se présente aux enchères, chez les antiquaires et dans les "foires aux vieux papiers". Laurent peut patienter des années pour convaincre un amateur de lui céder une relique, il exhibe tout heureux un dossier qui déborde de photos originales. Joséphine en barboteuse : la gamine de Saint-Louis, dans le Missouri gagnera bientôt sa vie en faisant le ménage chez des Blancs. Joséphine à 16 ans, avec un carré court : elle s’est déjà mariée deux fois et fait partie des girls de Broadway. Joséphine à 22 ans, star internationale : elle dîne à Paris avec l’architecte Le Corbusier, qui deviendra son amant, comme l’écrivain Georges Simenon et tant d’autres.

À lire aussi

Les autres objets sont entreposées à l’écart, avec les mêmes précautions que des pièces de musée. Beaucoup de produits dérivés. Dès 1926, son imprésario sicilien Pepito Abatino en avait créé une palanquée, notamment une gamme de cosmétiques : la crème Bakerskin pour brunir la peau, la gomina Bakerfix, l’huile solaire Baker-oil. Il y a aussi quelques laissez-passer de ses missions d’espionne, quand elle transmettait des informations stratégiques avec des plans esquissés à l’encre sympathique sur des partitions musicales. 

"Le Graal" : la ceinture de bananes.

Mais dans cet inventaire à la Baker, il manque "le Graal" : la ceinture de bananes. Joséphine Baker en a porté plusieurs, toutes différentes. "Beaucoup de copies circulent", soupire Laurent, beaucoup de danseuses se sont déguisées en Joséphine dès qu’elle a eu du succès. Mais aucune des ceintures originales n’aurait été retrouvée.

Enfin c'est ce qui se dit, mais le biogaphe Emmanuel Bonini n'est pas d'accord. De son idole, il connaît tout : ce qu’elle a bu quelques heures avant de mourir ("un jus de pamplemousse") ou encore le nombre de bidets qu’elle a achetés au Danemark un jour de folie ("quarante") . "Elle était comme ça, Joséphine !", c’est ce qu’il répète sans arrêt. Sa collection a fini par l'étouffer, il l’a dispersée il y a quelques années, notamment. 

Un panneau géant de la revue "Mes amours" en 1959 à l’Olympia. Et puis bien sûr, une ceinture de bananes, issue paraît-il d’une malle perdue pendant la tournée en Amérique Latine en 1928. On en trouve une aussi au Château des Milandes, avec une vingtaine de costumes, notamment une robe noire à sequins ornée aux manches de plumes d’autruche. Joséphine Baker la portait en 1975, à Bobino. Elle mourra au lendemain de la 14e représentation. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/