2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 7h30 - Coronavirus : à Nancy, des exosquelettes pour soulager les soignants

Le CHU de Nancy a fait appel à des ingénieurs pour soulager physiquement les soignants, notamment pour manipuler les patients en réanimation.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Coronavirus : à Nancy, des exosquelettes pour soulager les soignants Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Jérémy Billault

En France, les indicateurs s'affolent face à l'épidémie. Le pays a enregistré dimanche 25 octobre plus de 52.000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, un record. Les patients sont de plus en plus nombreux en réanimation, désormais 2.600 sur tout le territoire. À l'hôpital, on redoute la saturation, sur le plan matériel comme sur le plan moral et physique des soignants, déjà très éprouvés.

C'est pourquoi, à Nancy, pour soulager médecins et infirmières, des exosquelettes sont désormais à disposition. Ces appareils se révèlent très utiles, surtout lorsqu'il s'agit de retourner plusieurs fois par jour un malade sous assistance respiratoire.

Dès la première vague, le CHU de Nancy avait lancé un appel au secours à toutes les écoles d'ingénieurs de la ville. Une chercheuse en robotique a ainsi regardé du côté du domaine de l'industrie afin de trouver un modèle d'exosquelette rapidement validé par l'hôpital.

Faciliter le décubitus ventral

"Il donne une assistance au niveau lombaire. Dès que vous avez une inclinaison de plus de 20 degrés, il vous apporte une assistance physique", explique Serena, qui a proposé le modèle au CHU, notamment pour faciliter le décubitus ventral.

À lire aussi
Jean Castex, le 26 novembre 2020 Coronavirus France
Coronavirus, vaccin, ski, cinéma : ce qu'il faut retenir des annonces de Castex

Lors de cette manœuvre, qui consiste à retourner un patient en réanimation, un médecin doit rester penché immobile pendant de longues minutes. Quatre exosquelettes fonctionnent désormais à Nancy et d'autres hôpitaux pourraient s'inspirer de l'expérience.

À écouter également dans ce journal :

Diplomatie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan remet en question la santé mentale d'Emmanuel Macron après ses propos sur la diffusion des caricatures et attise les braises. Des protestations ont eu lieu cette nuit devant l'ambassade de France en Israël et au Maroc.

Attentat de Conflans. Un internaute a été interpellé pour avoir aimé la photo du crime publiée par l'assassin de Samuel Paty après avoir commis son acte. En garde à vue, le mis en cause explique ne pas se souvenir de ce like sur la photo en question. Ce Tchétchène né en 2002 a déjà été condamné pour apologie du terrorisme après avoir réagi aux attentats de 2015.

Formule 1. En remportant le Grand Prix du Portugal dimanche, Lewis Hamilton signe sa 92e victoire en Grand Prix, battant ainsi le record de Michael Schumacher.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Nancy Technologie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants