1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook et Instagram vont doubler les publications issues de comptes que vous ne suivez pas
2 min de lecture

Facebook et Instagram vont doubler les publications issues de comptes que vous ne suivez pas

En proie à une érosion de son audience et de ses revenus, Facebook est déterminé à s'éloigner de sa proposition initiale pour reconquérir l'attention des internautes.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg
Crédit : AFP / Josh Edelson
profilrtl
Benjamin Hue

Mark Zuckerberg persiste et signe. Critiqué pour la nouvelle stratégie mise en place pour Facebook et Instagram, le patron de Meta n'entend pas faire machine arrière, bien au contraire. Lors d'une conférence téléphonique suivant la publication des (mauvais) résultats trimestriels du groupe, le milliardaire a affirmé qu'il entendait donner encore plus de place aux contenus recommandés par ses algorithmes dans les prochaines semaines.

"À l'heure actuelle, environ 15% des contenus du fil d'une personne sur Facebook et un peu plus sur Instagram est recommandé par notre intelligence artificielle et met en avant des personnes, des groupes et des comptes que vous ne suivez pas. Nous prévoyons que ces chiffres soient plus que doublés d'ici à la fin de l'année prochaine", a indiqué Mark Zuckerberg, dans des propos relayés par la presse américaine.

Cette déclaration intervient quelques jours après l'annonce de la refonte de l'interface de l'application Facebook, qui doit être déployée d'ici quelques jours auprès du grand public pour dédier la page d'accueil exclusivement aux vidéos Reels et aux Stories recommandés par les algorithmes de la plateforme, reléguant dans un onglet secondaire les publications partagées par les comptes suivis par les utilisateurs. Un mouvement similaire a déjà été opéré sur Instagram ces dernières semaines consistant à mettre en avant des vidéos Reels et de publications suggérées au détriment des contenus publiés par les proches des usagers.

Facebook voit son chiffre d'affaires diminuer pour la première fois

Facebook assume totalement ce virage dicté par la volonté de jouer sur les plates-bandes de TikTok, l'application chinoise très populaire auprès des jeunes, qui doit notamment son succès à l'efficacité de son algorithme de recommandation de vidéos. Mark Zuckerberg et les dirigeants d'Instagram y voient le signe d'une évolution des usages, qui ne correspondraient plus à la proposition initiale de Facebook et des réseaux sociaux traditionnels consistant à connecter les internautes entre eux. 

À lire aussi

Après avoir fait des interactions entre proches sa priorité en 2018, Facebook renverse sa hiérarchie des normes et entend désormais devenir un moteur de découverte à part entière, un guichet unique pour valoriser la présence en ligne des marques, des entreprises et des créateurs de contenus. Ce modèle serait plus à même de capter l'attention des utilisateurs et d'augmenter les revenus en berne du groupe, estiment ses dirigeants. 

Sa mise en place s'opère pour l'instant dans une certaine urgence. Pour la première fois de son histoire, Meta a enregistré des pertes dans son chiffre d'affaires lors du dernier trimestre. Et les perspectives pour son futur ne sont pas beaucoup plus réjouissantes dans le métaverse ou la publicité mobile.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.