1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. "C'est de gauche ou de droite ?" : quel est ce site qui cartonne sur les réseaux sociaux ?
2 min de lecture

"C'est de gauche ou de droite ?" : quel est ce site qui cartonne sur les réseaux sociaux ?

La plateforme donne des réponses pour le moins surprenantes. Le jeune homme à l'origine du site explique être parti d'une discussion entre amis.

Le site "C'est de gauche ou c'est de droite ?"
Le site "C'est de gauche ou c'est de droite ?"
Crédit : RTL
micro generique
Benoît Leroy

Une soirée entre amis qui devient un site internet au cœur d'un buzz. Depuis le 4 octobre dernier, le site "C'est de gauche ou de droite ?" rencontre un vif succès sur les réseaux sociaux. Concrètement, il n'est pas nécessaire de faire de longues phrases pour expliquer en quoi consiste la plateforme. En effet, grâce à un champ de recherche, une intelligence artificielle est capable de classer à "gauche" à "droite" de l'échiquier politique n'importe quel concept ou personne.

Interrogé par nos confrères de l'Huffington Post, le créateur du site Théo Delamazure explique que tout est parti "des discussions avec [ses] amis. Ils ont l'habitude de s'amuser avec ce concept sur n'importe quel sujet". Après avoir utilisé une intelligence artificielle fine durant les premières heures de la vie de son site, le jeune homme a fait le choix d'opter pour une version moins précise, pour des raisons financières. 

Désormais, les internautes peuvent être "d'accord" ou non avec la réponse du robot. En cas de rejet massif, le site basculera à droite ou à gauche. Cela a notamment été le cas pour l'ancien Premier ministre Manuel Valls, étiqueté à "gauche" dans un premier temps et dorénavant catégorisé à "droite" par le site.

Selon Théo Delamazure, jusqu'à "30.000" connexions par heure ont été recensées sur son site. Résultat, lors des pics de fréquentation, la plateforme est contrainte d'afficher un message d'erreur.

"Macron", "Roussel" et "sexe" dans le top 10 des recherches

Côté requêtes, Emmanuel Macron est en tête selon le fondateur du site. Si, "au début, dans les réponses de l’intelligence artificielle, Macron était de gauche ou de droite, mais c’est définitivement passé à droite", a-t-il expliqué à nos confrères. Ensuite, arrive le député communiste Fabien Roussel. Un intérêt probablement lié aux fréquentes sorties de l'ancien candidat à la présidentielle. Celles-ci étant souvent critiquées par les élus de gauche, dont les Insoumis. Ensuite, dans le top 10, arrivent ensuite Manuel Valls, Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, le pronom "moi" et enfin le sexe. 

Enfin, certains termes sont volontairement de "gauche et de droite". C'est le cas par exemple de "gentillesse, la Terre, le bien, le mal ou la France". Une façon de ne pas "biaiser totalement les résultats", s'est justifié le jeune homme.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire