1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Apple Music passe au son HiFi et spatial sans surcoût : ce que ça va changer et comment en profiter
4 min de lecture

Apple Music passe au son HiFi et spatial sans surcoût : ce que ça va changer et comment en profiter

Les utilisateurs du service de streaming musical d’Apple pourront profiter à partir du mois de juin d’un son en qualité CD avec un rendu spatialisé sans surcoût… à condition de disposer du matériel adapté.

Apple met à niveau Apple Musci avec le son HiFi et Dolby Atmos sans surcoût
Apple met à niveau Apple Musci avec le son HiFi et Dolby Atmos sans surcoût
Crédit : Apple
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste

C’est une petite secousse dans le monde du streaming musical. Apple a annoncé lundi 17 mai qu’il allait permettre gratuitement aux abonnés de son service Apple Music de profiter de leurs morceaux en qualité CD sans perte de qualité mais aussi avec un rendu spatialisé via la compatibilité Dolby Atmos. 

Ces deux options seront disponibles sans surcoût à compter du 1er juin pour les clients des offres standards individuelles à 9,99 euros et familiales à 14,99 euros par mois. Un sacré pavé dans la mare des offres HiFi des services concurrents comme Qobuz ou Amazon qui sont généralement facturées plus chères que les forfaits standards, entre 15 et 20 euros par mois. Amazon a rapidement réagi en intégrant à son tour le HiFi dans ses offres habituelles.

Depuis les premières heures du streaming, le MP3 est le format audio dominant des services grand public. Sa compression permet de diminuer de près de dix fois la taille du fichier numérique d'un morceau par rapport à la version originale en qualité CD. Mais cela entraîne une perte de qualité sonore. Plus le niveau de compression est élevé, plus le fichier est léger, mais plus la dégradation du spectre est importante aussi, car des fréquences sont tronquées lors du processus. 

À terme : un son sans perte par défaut sur Apple Music

Jusqu'ici, Apple Music proposait le format audio AAC, pour Advenced Audio Coding, un procédé d'encodage avec perte de détails relativement comparable au MP3. Le géant américain promet désormais de proposer plus de 75 millions de morceaux en audio "lossless", sans perte de qualité. Apple mise pour cela sur le codec ALAC qui opère une compression moins destructive pour conserver toutes les subtilités de l'enregistrement original. 

À lire aussi

"Cela signifie que les abonnés Apple Music pourront entendre exactement la même chose que ce que les artistes ont créé en studio", promet la marque à la pomme. À titre de comparaison, la plateforme Qobuz, pionnière du streaming haute résolution, utilise le format FLAC, un logiciel libre d'encodage, et proposera bientôt en téléchargement le format DSD, conçu par Sony et Philips, échantillonné à 2,8 mHz, une fréquence 64 fois supérieure à celle d'un fichier audio CD.

Par défaut, les morceaux "lossless" d'Apple Music seront proposés en version 16 bits avec une fréquence d'échantillonnage de 44 kHz. Mais il sera possible de profiter d'un encodage en 24 bits à 48 kHz et même de pousser jusqu'à un mode "lossless Hi-Res (haute résolution)" encodé en 24 bits à 192 kHz. Le son "lossless" est pour l'instant une exclusivité Apple Music, il ne sera pas possible d'acheter des morceaux sur iTunes dans cette qualité.

Le son Hi-Fi pas compatible avec les AirPods

Pour les amateurs de son, ces formats sont la promesse de la restitution d'une qualité d'écoute similaire à celle du CD, voire supérieure pour les fichiers "Hi-Res". Mais il faudra disposer du matériel adapté pour en profiter : un casque ou des écouteurs filaires dotés d'un DAC, un convertisseur analogique-numérique.

Conséquence : les casques et écouteurs sans-fil d'Apple ne sont pas compatibles avec le format "lossless". Limités par la liaison Bluetooth, ils ne prennent en charge que le codec AAC et ne peuvent pas supporter la bande-passante nécessaire pour délivrer les fichiers sans perte de qualité. 

Joint par RTL, Apple confirme que ni les AirPods, ni les AirPods Pro, ni le casque AirPods Max ne pourront lire les morceaux "lossless" sur Apple Music. Pourtant lancés fin 2020 au prix de 699 euros, les AirPods Max ne pourront pas non plus les prendre en charge avec un adaptateur filaire car leur convertisseur analogique-numérique ne retranscrit pas totalement le signal sans perte. 

Apple n'est pas en mesure de dire si ces restrictions seront levées à la faveur de futures mises à jour logicielles. Mais le déploiement de la qualité Hi-Fi sur Apple Music devrait rapidement être suivi par le lancement des nouvelles versions des AirPods et des AirPods 2, dans les tuyaux depuis plusieurs mois maintenant.

Apple indique que les morceaux "lossless" pourront être diffusés depuis Apple Music sur un iPhone, un iPad Pro, un McBook Pro, une Apple TV 4K, le système d'exploitation embarqué pour voiture Car Play via leurs hauts parleurs intégrés ou via un casque filaire. Mais ils ne pourront pas l'être depuis un HomePod ou un HomePod Mini.

Les utilisateurs pourront choisir ce réglage de qualité de diffusion dans les réglages de leur compte. Le WiFi sera utilisé par défaut pour lire les morceaux Hi-Fi afin de préserver l’enveloppe Internet des clients car un morceau en haute résolution pèse de dix à vingt fois son équivalent actuel.

Le son spatial débarque sur la plupart des appareils Apple

Début juin, il sera plus facile de profiter du rendu spatialisé que du son Hi-Fi sur les appareils Apple. Le groupe technologique mise en effet surtout sur l’arrivée du label Dolby Atmos qui promet d’offrir "une expérience audio immersive et révolutionnaire, qui permet aux artistes de mixer la musique de manière à ce que le son vienne de tous les côtés et d’en haut", selon l’entreprise.

Le son Dolby Atmos sera proposé par défaut sur tous les AirPods et les casques Beats dotés d’une puce H1 ou W1, soit tous les AirPods, AirPods Pro et AirPod Max et les casques Beats lancés depuis fin 2017. Le rendu spatial sera aussi accessible sur les haut-parleurs intégrés des dernières versions des iPhone, iPad et Mac et depuis un HomePod (mais pas le HomePod Mini). Le système fonctionne aussi avec l’Apple TV 4K reliée à un ampli et des enceintes. Il donne d'ailleurs sa pleine mesure avec un système traditionnel à plusieurs hauts-parleurs et caisson de basse. 

D’ici juin, seuls quelques milliers de morceaux seront proposés avec cette technologie. Mais Apple assure que des albums et des playlists spéciales Dolby Atmos seront ajoutés régulièrement. Un badge permettra de les identifier plus facilement sur l’application. Le groupe promet aussi de faciliter l’accès aux artistes et aux ingénieurs du son aux ressources Dolby Atmos pour les inciter à enregistrer leurs nouveaux morceaux dans ce format audio mais aussi à mixer les anciens hits dans ce rendu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/