1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Apple affiche désormais l'indice de réparabilité des iPhone et des MacBook
3 min de lecture

Apple affiche désormais l'indice de réparabilité des iPhone et des MacBook

Le groupe technologique américain se met en conformité avec la nouvelle réglementation française qui impose aux constructeurs d’indiquer aux consommateurs si leurs produits sont faciles à réparer sous la forme d’une note sur dix.

Tim Cook présente l'iPhone 12 Pro le 13 octobre 2020
Tim Cook présente l'iPhone 12 Pro le 13 octobre 2020
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Apple a commencé à passer l’iPhone et le Mac au filtre de l’indice de réparabilité. Le groupe américain affiche désormais sur son site français une note sur 10 indiquant la capacité d’un produit à être réparé plus ou moins facilement. 

Cette disposition de la loi sur l’économie circulaire est obligatoire depuis le 1er janvier pour les constructeurs de smartphones, d’ordinateurs, de télévisions, de tondeuses et de machines à laver en attendant d’être élargie à d’autres catégories. 

Elle doit permettre d’éclairer l’achat des consommateurs en les orientant vers des produits plus durables. L’indice de réparabilité doit être affiché sur les sites en ligne et dans les rayons des magasins physiques. Il sera complété par une note de durabilité en 2024 qui évaluera la robustesse et la maintenance des produits.

6/10 pour l'iPhone 12

À l’instar d’autres enseignes de téléphonie, Apple s’est plié au jeu très récemment, rapporte le site spécialisé Macgeneration. Si vous surfez sur les pages de son magasin en ligne, vous verrez désormais apparaître l’indice de réparabilité pour une vingtaine d’iPhone et de MacBook.

L'indice de réparabilité de l'iPhone 12 est de 6/10
L'indice de réparabilité de l'iPhone 12 est de 6/10
Crédit : Apple
À lire aussi

L'iPhone 12 lancé cet automne hérite par exemple d’une note de 6/10, très supérieure à celle de l’iPhone 11, qui n’obtient que 4,6/10, mais légèrement en deçà de celle des iPhone 7 et 8 qui enregistrent un score de 6,7 et 6,6/10. 

Outre leur capacité à être démontés facilement, les smartphones d’Apple perdent surtout des points sur le plan de la disponibilité et des délais de livraison des pièces détachées.

Le détail de l'indice de réparabilité de l'iPhone 12
Le détail de l'indice de réparabilité de l'iPhone 12
Crédit : Apple

Les Mac ne s’en sortent pas beaucoup mieux. Le MacBook Pro 16 pouces reçoit une note de 6,3/10 et le MacBook Air avec la nouvelle puce M1 une note de 6,5/10. Le détail de toutes les notes est disponible sur cette page.

Les produits ont été notés par Apple qui a dû suivre un référentiel très précis pour cela, réparti en cinq critères : la disponibilité de la documentation relative aux conseils d’utilisation et d’entretien, la démontabilité du produit (de l’accès aux pièces aux outils fournies), la disponibilité des pièces détachées, leur prix. 

Un dernier point prend en compte des critères spécifiques comme l’information sur les mises à jour, l’assistance distance et la capacité à réinitialiser l’appareil sur le plan logiciel.

Un barème imparfait

Les produits d’Apple ne sont pas encore affichés sur la liste officielle des smartphones sur le site de l'indice de réparabilité, contrairement aux appareils de Samsung, Xiaomi, OnePlus ou Wiko.

La palme revient pour l’instant aux smartphones pour baroudeurs de la marque française Crosscall qui héritent d’un 8,8/10 devant le Fairphone 3 (8,7/10), dont la spécificité est d’être livrés avec un tournevis afin d’être facilement démonté et mis à jour au fil du temps par son propriétaire. 

Le dernier Galaxy S21+ de Samsung figure en très bonne place avec une note de 8,2/10 largement supérieure à celle de la génération précédente qui n’avait récolté qu’un 5,7/10. L’appareil n’est pourtant pas livré avec des outils clés en main. Samsung a seulement ajouté un guide de réparation à destination de ses clients d’une année à l’autre, explique Le Monde.

La méthode de calcul du barème a évidemment ses limites. Ce dernier évalue avant tout la capacité d’un produit à être réparé dans la durée, notamment à travers l'accès des réparateurs ou du fabricant aux pièces détachées, pas seulement la propension de l’utilisateur à le réparer lui-même.

Le site iFixit, spécialisé dans l’évaluation de la capacité des smartphones à être réparés, a estimé par exemple que le Galaxy S21+ ne méritait qu’une note de 4/10 cette année, soit seulement un point de plus que le Galaxy S20. Le site spécialisé a en revanche attribué un 10/10 au Fairphone 3 pensé pour les réparations par le grand public.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/