1 min de lecture Violences

Violences : "La justice se place systématiquement du côté des agresseurs", dénonce Bardella sur RTL

INVITÉ RTL - Le vice-président du Rassemblement national estime également que l'insécurité est un "sujet oublié" par Emmanuel Macron et appelle à ce que la politique pénale soit "plus ferme et efficace".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jordan Bardella était l'invité de RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Quentin Marchal

Alors que le débat concernant l'insécurité en France refait surface ces dernières semaines, le vice-président du Rassemblement National Jordan Bardella estime que "la justice se place systématiquement du côté des agresseurs plutôt que des agressés" et déplore qu'"une violence gratuite est commise dans notre pays toutes les 44 secondes".

Selon lui, l'insécurité est "le sujet oublié et l'angle mort d'Emmanuel Macron" durant son quinquennat. Le député européen fustige la suppression des peines planchers et le dispositif de libération anticipée mis en place par l'ancienne ministre de la Justice Nicole Belloubet qui font qu'en-dessous "d'une peine de deux ans, vous entrez très difficilement en prison et vous en ressortez facilement".

Alors que la crise sanitaire a engendré une baisse de 13.000 détenus dans les prisons françaises, Jordan Bardella estime que ce sont "des signaux laxistes envoyés à la délinquance, aux criminels qui, sachant la faiblesse du système judiciaire français, n'hésitent pas à récidiver". Il appelle à ce que "la politique pénale soit beaucoup plus ferme et beaucoup plus efficace".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences Délinquance Jordan Bardella
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants