1 min de lecture Rassemblement National

Convention pour le climat, loi Avia... Bardella épingle Emmanuel Macron

Le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, s'est farouchement opposé à la politique d'Emmanuel Macron, condamnant au passage la Convention citoyenne pour le climat initiée par le président lui-même.

Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, le 26 mai 2019.
Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, le 26 mai 2019. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

"Avec Emmanuel Macron la France n'est plus une démocratie", a estimé vendredi 26 juin l'eurodéputé et vice-président du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella. "Je m'inquiète du recul (...) des libertés fondamentales", a-t-il confié sur France 2.

La France "n'est plus une démocratie lorsque je vois que (...) des avocats sont mis sur écoute, des juges ont reçu des pressions pour mettre hors course un candidat à la présidentielle, c'est-à-dire François Fillon", a développé le responsable d'extrême droite.

Il a également évoqué le vote de "la loi Avia, qui propose clairement de mettre sous tutelle la liberté d'expression dans notre pays". Ce texte a finalement été censuré par le Conseil constitutionnel le 18 juin dernier.

Les Français ont d'autres priorités que l'écologie, selon Bardella

"Je m'inquiète du recul absolument dramatique des libertés fondamentales", a-t-il ajouté. "Et avec Emmanuel Macron, la France n'est plus une démocratie. Et ce n'est en tout cas pas cette farce (ndlr : la Convention citoyenne pour le climat) qui donnera l'impression du contraire".

À lire aussi
Alain Soral à Paris, le 23 avril 2009. élections sénatoriales
Sénatoriales : le RN va convoquer un candidat qui avait publié une photo d'Alain Soral

Pour lui, il s'agit d'une opération de communication et sa proposition de réduire la vitesse sur autoroute de 130 à 110 km/h, est un projet "complètement délirant". "L'écologie est une cause très noble mais entre le débat sur la fin du monde et le débat sur la fin du mois, les Français ont aujourd'hui d'autres priorités", a jugé M. Bardella.

Emmanuel Macron doit rencontrer lundi les 150 membres de cette convention climat. Le président répondra sur le fond et fera des annonces, assure son entourage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement National Écologie Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants