1 min de lecture Faits divers

Violences à Dijon : Macron veut expulser les étrangers impliqués

Le gouvernement envisage d'expulser les étrangers qui ont pris part aux troubles à l'ordre public ce week-end à Dijon.

Plusieurs voitures ont été brûlée04 juin 2020.
Plusieurs voitures ont été brûlée04 juin 2020. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
William Galibert Journaliste

À Dijon, depuis ce week-end, des violences ont éclaté, des véhicules et des poubelles ont été brûlés et des coups de feu ont été tirés, alors que des membres de la communauté tchétchène, avaient lancé des expéditions punitives dans le quartier des Grésilles. Plusieurs individus, qui ont tous le statut de réfugiés, ont été interpellés.

En réaction à ces troubles à l'ordre public, Emmanuel Macron a demandé au ministère de l'Intérieur d'expulser les étrangers impliqués. L'Élysée a précisé que les procédures administratives seront strictement respectées.


Les habitants du quartier des Grésilles ont été confrontés à une nouvelle nuit de violencesLaurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, a réaffirmé son soutien à la population qui a le droit "à la sérénité, la sécurité et la tranquillité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Affrontements Dijon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants