1 min de lecture Gilets jaunes

VIDÉO - "Gilets jaunes" : comment Macron est revenu sur les annonces de Philippe

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre se retrouve sérieusement fragilisé alors qu'une motion de censure contre le gouvernement sera présentée lundi 10 décembre par l'ensemble des députés de gauche.

>
Gilets jaunes : dissensions au sommet Crédit Image : PHILIPPE WOJAZER / AFP / POOL | Crédit Média : M6/Jean-Claude Freydier/Grégory Lafon | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Thomas Pierre

Tensions au sommet de l'État. Mercredi 5 décembre, Édouard Philippe a passé une bonne partie de la journée à l'Assemblée nationale à défendre âprement son plan de sortie de crise. "Si nous ne trouvons pas les bonnes solutions, alors nous n'appliquerons pas cette taxe", admet le Premier ministre qui entend encore ne pas sacrifier la mesure.

Mais tandis que les députés sont encore en train de voter, surgit une nouvelle information de l'Élysée : la surtaxe sur les carburants n'est plus seulement reportée ou à l'étude, elle est bel et bien abandonnée. Emmanuel Macron qui reprend le Premier ministre : si l'intention est d'éteindre le mouvement, la forme révèle, elle, un décalage voire un malaise entre les deux hommes.

Édouard Philippe est sur une ligne de fermeté, ne voulant rien céder aux "gilets jaunes". Le président le suit un temps mais mardi dernier, alors qu'il a prévu d'annoncer un moratoire dans son discours prononcé de l'Élysée, il retire le paragraphe au dernier moment. 

À lire aussi
Des "gilets jaunes" devant l'Arc de Triomphe Gilets jaunes
Arc de Triomphe : sa réouverture mercredi est "une réponse au vandalisme"

Une motion de censure votée lundi 10 décembre

Sauf que depuis, Emmanuel Macron a vu les dégâts au cœur de Paris et a senti de près, mardi au Puy-en-Velay, la violence de certains gilets jaunes. Quelles traces cet épisode laissera-t-il entre les deux têtes de l'exécutif, qui ont en commun aujourd'hui de dégringoler dans les sondages? (18% seulement d'avis favorables pour l'un, 21% pour l'autre)

L'opposition en tout cas, ne s'y trompe pas, demandant alternativement la démission de l'un ou de l'autre. Les députés socialistes, communistes et insoumis déposeront lundi 10 décembre une motion de censure contre le gouvernement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Le 12.45 Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795829338
VIDÉO - "Gilets jaunes" : comment Macron est revenu sur les annonces de Philippe
VIDÉO - "Gilets jaunes" : comment Macron est revenu sur les annonces de Philippe
ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre se retrouve sérieusement fragilisé alors qu'une motion de censure contre le gouvernement sera présentée lundi 10 décembre par l'ensemble des députés de gauche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/video-gilets-jaunes-le-chef-de-l-etat-revient-sur-les-annonces-du-premier-ministre-7795829338
2018-12-06 17:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2gWIzu-rMg3lrS_TTCoJJg/330v220-2/online/image/2018/1004/7795055975_edouard-philippe-et-emmanuel-macron-le-23-mars-2018.jpg