1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vaccin contre le coronavirus : le gouvernement réfléchirait à une campagne massive
3 min de lecture

Vaccin contre le coronavirus : le gouvernement réfléchirait à une campagne massive

Selon les informations des "Échos", le gouvernement aurait déjà sécurisé "90 millions de doses" de vaccins avec des "pré-réservations européennes". Objectif : préparer le pays à une campagne massive de vaccination contre le coronavirus.

Olivier Véran, le 29 septembre 2020
Olivier Véran, le 29 septembre 2020
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Marie-Pierre Haddad

Bientôt un vaccin mondial contre le coronavirus ? La pandémie a plongé le monde dans une intense compétition pour trouver un traitement contre le virus. "Un très bon test", selon Emmanuel Macron pour un "nouveau multilatéralisme" réunissant États et entreprises. Cependant, le président de la République craint que certains pays ne privilégient une "diplomatie du vaccin", dans une interview à la revue Grand Continent de ce lundi 16 novembre. 

La question du vaccin est au cœur du réacteur gouvernemental qui se projette dans les mois à venir. Entre anticipation et prudence sur l'avancée des premiers résultats concernant les vaccins, Jean Castex soulève un doute supplémentaire. "Ma crainte, c'est que les Français ne se fassent pas assez vacciner", dit-il dans Le Monde. Le premier ministre fait ainsi référence au sondage, publié par l'Ipsos : la France fait partie des pays où l'intention de recourir au vaccin est la plus faible

Le gouvernement s'attèle donc à la lourde tâche de préparer les esprits. En première ligne, Olivier Véran se veut rassurant : "Je veillerai à ce que les citoyens soient consultés à toutes les étapes, pour créer les conditions de la confiance (...) La campagne de vaccination ne commencera que quand nous aurons toutes les garanties de vacciner en toute sécurité la population", assure-t-il dans un entretien au groupe de presse Ebra.

Une campagne de vaccination, "un chantier monumental"

Le ministre de la Santé et le gouvernement se préparent à "débuter le plus tôt possible une campagne vaccinale". Traduction : "Un chantier monumental", comme l'a indiqué Olivier Véran. Selon Les Échos"90 millions de doses" ont été "sécurisées" via des "pré-réservations européennes", auprès de sept fournisseurs dans le courant du premier semestre". Autre information dévoilée par Les Échos et confirmée par RTL.fr, "une provision de 1,5 milliard d'euros a été votée dans le budget 2021 de la Sécurité sociale".

À lire aussi

En parallèle des aspects techniques sur l'organisation d'une campagne massive de vaccination, la question de son obligation agite la classe politique. Du côté du ministère de la Santé, ces interrogations restent encore précoces. "Il n'y a pas encore de vaccin et donc de recommandations d'usage pour l'instant, précise-t-on. La question de l'obligation de vaccination doit être posée en terme de santé publique".

Vers une vaccination obligatoire ?

Le député européenne EELV Yannick Jadot a été le premier à appeler à une vaccination obligatoire contre le coronavirus. Une position qui ne fait pas l'unanimité chez les écologistes. Sur France 3, le secrétaire national d'EELV Julien Bayou a indiqué que le caractère obligatoire n'était "pas forcément la solution".  

Chez Les Républicains, le président du Sénat Gérard Larcher s'est dit "favorable" à l'obligation de vaccination, lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Mais le sujet divise la droite. Le chef de file des députés LR Damien Abad souhaite lui restreindre cette obligation aux populations à risque et aux soignants.

Dans les rangs du Rassemblement national, la ligne est plus nette : Marine Le Pen laisserait aux Français le choix de se vacciner ou non. Une position soutenue par Sébastien Chenu, député et porte-parole du RN : "Autant on peut inciter très fortement les populations exposées, les personnes âgées mais aussi les soignants, à pouvoir se vacciner, autant l'aspect obligatoire d'un vaccin me heurte même intellectuellement". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/