2 min de lecture Présidentielle 2017

Tanguy Pastureau : la présidentielle, quelle routine

Tous les 5 ans, on nous annonce le taux de participation à midi, puis des experts palabrent des heures autour du vide sur les chaînes info, puis on voit la tête des vainqueurs, puis on élit un président qu'en deux à trois semaines on apprend à haïr. La présidentielle est un train-train épuisant.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : la présidentielle, quelle routine Crédit Image : RTL | Crédit Média : Tanguy Pastureau | Durée : | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

Les élections, c’est comme l’amour, on attend, on attend, on se dit "Ca va être super", puis ça dure une minute et à terme la personne qui nous faisait vibrer nous déçoit. Toute la journée, à la télé, on va voir les politiques voter, ça ou reluquer des loutres en pleine digestion remontant un cours d’eau sur la chaîne Animaux, c’est aussi pénible.
 
Sur BFM, le présentateur, qui doit meubler pendant 12h avec rien, comme Nabilla chaque jour de sa vie, va dire "Ah, priorité au direct, Alain Juppé vote à Bordeaux !", tandis qu’on verra Juppé, livide, donner sa voix à un autre que lui, avec le même air jouasse qu’un taxidermiste qui réalise trop tard que le caïman sur lequel il bossait, en fait, est vivant.
 
Puis CNews basculera sur le vote de Jean-Frédéric Poisson, en deuil depuis l’annonce de la retraite de Georges Pernoud. I-Télé hurlera : "Ah, breaking news, alerte, moment d’histoire, Bernard Cazeneuve vote !", et là on verra Cazeneuve blanc et tout raide, les gens du bureau de vote, le pensant clamsé, l’emballeront dans le rideau de l’isoloir et diront : "Bah au moins, on a déjà une urne pour les cendres". Puis France Info fera retentir 7 fois une sirène d’alarme pour indiquer que Matthias Fekl, ministre de l’intérieur, est en train de voter, ensuite ils filmeront chaque individu dans le bureau de vote parce que personne ne sait à quoi ressemble Matthias Fekl.
 
À midi, les chiffres de la participation tomberont, si elle est faible, on dira que c’est parce qu’il fait beau et que les gens bronzent leur lard au soleil, si elle est forte, on dira que c’est à cause de la pluie, si elle est normale, on saura que le temps est mitigé. Puis on verra voter Florian Philippot, qui dira aux équipes des chaines info "Salut Steeve, ça va Sylvain ?, hey Noémie, ma poule, bien ou bien ?", il connait tout le monde, parce qu’il est en live 24/24h sur les quatre chaines. Enfin, en début de soirée, l’ambiance deviendra plus fébrile...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Tanguy Pastureau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788245422
Tanguy Pastureau : la présidentielle, quelle routine
Tanguy Pastureau : la présidentielle, quelle routine
Tous les 5 ans, on nous annonce le taux de participation à midi, puis des experts palabrent des heures autour du vide sur les chaînes info, puis on voit la tête des vainqueurs, puis on élit un président qu'en deux à trois semaines on apprend à haïr. La présidentielle est un train-train épuisant.
https://www.rtl.fr/actu/politique/tanguy-pastureau-la-presidentielle-quelle-routine-7788245422
2017-04-23 08:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pYv3UTjC-YuxS_N-XhX9Bw/330v220-2/online/image/2014/0808/7773642313_tanguy-pastureau.jpg