3 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

"Si Jean-Luc Mélenchon part, il n’y a plus de parti", selon Alba Ventura

ÉDITO - Il n'y a pas qu'à droite que les portes claquent. Grosse dépression à la France insoumise ! Jean-Luc Mélenchon ne se remet toujours pas de son échec à la présidentielle.

Micro RTL générique L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"Si Jean-Luc Mélenchon part, il n'y a plus de parti", selon Alba Ventura Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie-Pierre Haddad

Ce n'est pas seulement la panique chez Les Républicains, après les européennes. Le faible score de la France insoumise fait des vagues. Plusieurs cadres ont remis en cause le fonctionnement du mouvement. Une des figures des mélenchonistes a claqué la porte ce week-end. Que se passe-t-il ?

Il se passe que ce mouvement a déçu, d’abord parce qu’il n’est pas structuré, parce qu’il a toutes les difficultés à définir une ligne politique. La France insoumise, c’est un conglomérat de personnalités très différentes, une armée dispersée avec d’un côté des altermondialistes, de l’autre des Indigénistes, et puis encore d’anciens socialistes ou d’anciens communistes, des associatifs. Ils ne pensent pas la même chose sur l’immigration ou ne partagent pas les mêmes valeurs.

Et comme ce n’est pas organisé, c’est un petit groupe qui est à la manœuvre, avec à sa tête Jean-Luc Mélenchon. Les plus déçus diront "un clan".

Mélenchon contesté en interne

En tout cas dans les critiques que l’on a entendues ces derniers jours, il y avait : autoritarisme, absence de démocratie, pas d’instance de décision collective. C’est ce que dénonce Clémentine Autain, quand elle réclame un changement de ligne et c’est ce qui a provoqué le départ samedi de Charlotte Girard.

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon et Adrien Quatennens La France insoumise
Mélenchon victime d'un "procès politique", estime Quatennens sur RTL

Il faut savoir que Charlotte Girard n’est pas une personnalité publique. Elle est dans l’ombre mais c’était un pilier chez les Insoumis. Elle était très reconnue, très appréciée et très proche de Jean-Luc Mélenchon à l’origine. Ça veut dire que la personnalité de Jean-Luc Mélenchon est contestée en interne ?

Jean-Luc Mélenchon vous savez, il n’a pas bien géré la descente après la présidentielle. Il n’est jamais vraiment redescendu sur terre. Pourtant, il a fait sa meilleure campagne. Quand on songe qu’il faisait 10% en 2012 et près de 20% en 2017. Sauf qu’il s’est mis à répéter en boucle qu’il lui avait "manqué 600.000 voix" alors qu’il n’était arrivé que 4ème.

Failles personnelles et idéologiques

C’est là qu’il est devenu le mauvais joueur. Et c’est là que ses failles sont apparues. Faille personnelle. On l’a vu lors de la perquisition de son domicile et des locaux de la France Insoumise, ce moment où il perd ses nerfs. C’était un peu du même effet que Marine Le Pen lors de son débat télévisé raté.

Vous assistez soudain à une forme d’effondrement. Et puis, il y a eu le Mélenchon qui fait la course derrière les "gilets jaunes". La faille idéologique. Voir Jean Luc Mélenchon dire son admiration pour Éric Drouet, tenter de récupérer grossièrement ce mouvement. Tout ça a démobilisé et ses électeurs, et ses partisans.

Mais de quoi le "mélenchonisme" est-il le nom ?

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation

Mais donc, il doit partir ? Ça, c’est à lui d’en décider mais il n’a pas l’air sur le départ. "Je ne déprime pas. Je ne vais pas partir à la retraite. Je suis au combat et j’y resterai jusqu’à mon dernier souffle, si je le peux", c’est ce qu’il a écrit sur son blog après les européennes.

Ça ressemble à quelqu’un qui n’a pas l’intention de s’en aller ! Mais de quoi le "mélenchonisme" est-il le nom ? De Jean-Luc Mélenchon. Le mélenchonisme comble un vide à gauche et c’est Jean Luc Mélenchon qui l’incarne, personne d’autre. S’il part, il n’y a plus de parti. Accessoirement s’il part, que devient Jean Luc Mélenchon ? Parce qu’il n’a échappé à personne qu’il a un ego particulièrement bien dimensionné !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon La France insoumise Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797809923
"Si Jean-Luc Mélenchon part, il n’y a plus de parti", selon Alba Ventura
"Si Jean-Luc Mélenchon part, il n’y a plus de parti", selon Alba Ventura
ÉDITO - Il n'y a pas qu'à droite que les portes claquent. Grosse dépression à la France insoumise ! Jean-Luc Mélenchon ne se remet toujours pas de son échec à la présidentielle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/si-jean-luc-melenchon-part-il-n-y-a-plus-de-parti-selon-alba-ventura-7797809923
2019-06-10 08:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VmmXwpddSGQKc16wsYa4Rw/330v220-2/online/image/2019/0403/7797356864_jean-luc-melenchon-le-20-mars-2019.jpg