1 min de lecture Islamisme

Samuel Paty : Emmanuel Macron annonce la dissolution d'un collectif "directement impliqué"

Le président s'est brièvement exprimé à la préfecture de Bobigny mardi 20 octobre. Le collectif pro-palestinien Cheikh Yassine sera dissout dès mercredi.

Emmanuel Macron, le 16 octobre 2020
Emmanuel Macron, le 16 octobre 2020 Crédit : ABDULMONAM EASSA / POOL / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Les annonces gouvernementales se poursuivent après la mort de Samuel Paty, assassiné après un cours sur la liberté de la presse durant lequel il avait présenté des caricatures religieuses. Emmanuel Macron s'est rendu à la préfecture de Bobigny ce mardi 20 octobre pour présider une séance sur le repli communautaire et la lutte contre l'islamisme radical.

Dans une courte allocution, le chef de l'État a annoncé la dissolution du collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, fondé par le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui. Ce dernier est actuellement en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la mort de Samuel Paty alors qu'il était apparu avec un parent d'élève sur une vidéo appelant à une mobilisation contre l'enseignant, publiée le 12 octobre dernier. Cette dissolution aura lieu mercredi lors du Conseil des ministres.

Selon Emmanuel Macron, ce collectif est "directement impliqué" dans l'attentat du vendredi 16 octobre. Le président a également affirmé que "les actions s'intensifieront" pour lutter contre l'islamisme radical. "Des décisions de ce type suivront dans les prochains jours et les prochaines semaines", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamisme Terrorisme Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants