1 min de lecture Islamisme

Islamisme radical : "Les politiques ont fermé les yeux", assure Philippe Val

INVITÉ RTL - L'ancien directeur de "Charlie Hebdo" dénonce le manque d'action politique face à l'islam radical. "On ne mesure pas le problème en France que pose l'islam politique", dénonce Philippe Val.

Micro générique Switch 245x300 L'invité RTL du Week-End Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Islamisme radical : "Les politiques ont fermé les yeux", assure Philippe Val Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Sarah Ugolini

Après l'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie décapité près de son collège, c'est toute la France qui est dans l'effroi. "On a fait semblant de découvrir quelque chose, sur un problème massif depuis 20 ans", estime Philippe Val sur RTL ce dimanche 18 octobre. 

Pour l'ancien directeur de "Charlie Hebdo", "on en a fini avec les loups solitaires". "Depuis 20 ans on alerte là-dessus, les politiques ont fermé les yeux", estime Philippe Val. Face aux attaques à la liberté d'expression et la montée de l'islam radical, "on n'a pas été laxiste, on a été volontairement aveugle", dénonce-t-il. 

Il assure qu'Emmanuel Macron a été le premier à dénoncer officiellement et abordé le problème du séparatisme islamiste. "Le président Macron a été le premier à faire enfin un discours sur ce problème il y a quelques jours, mais ça fait 20 ans qu'on aurait dû faire ce discours", estime le journaliste. 

On ne mesure pas le problème en France que pose l'islam politique, l'islam radical

Philippe Val sur RTL.
Partager la citation

Selon Philippe Val, "on ne mesure pas le problème en France que pose l'islam politique, l'islam radical". Il assure qu'en France, la liberté d'expression est menacée. "La liberté d'expression, nous ne pouvons plus nous en servir que sous protecion policière depuis des années, mais nous sommes quelques dizaines à être sous protection, il y a 900.000 professeurs en France", fait-il valoir. 

À lire aussi
Jordan Bardella, invité sur RTL Rassemblement National
"L'islam politique ne pousse pas dans les prairies normandes", assure Bardella

C'est aujourd'hui la liberté d'enseigner qui a été ciblée. "Plus personne ne peut détourner les yeux car un professeur c'est le coeur de la République", estime-t-il. "On découvre que c'était (Samuel Paty ndlr) un très bon professeur, adoré de ses élèves", ajoute Philippe Val. "Tous ses élèves vont devoir vivre avec ça dans leur mémoire, toute leur vie", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamisme Terrorisme Yvelines
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants