1 min de lecture Invité du jour

Retraites : la réforme reste une "priorité", déclare Bruno Le Maire sur RTL

INVITÉ RTL - Selon Bruno Le Maire, la réforme des retraites, très contestée début 2020, demeure une "priorité". Le ministre de l'Économie estime toutefois qu'il est "trop tôt" pour établir un calendrier.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bruno Le Maire, invité de RTL Soir du 18 janvier 2021 Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Bastien Hauguel

La réforme des retraites pourra-t-elle être menée d'ici 2022 et la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron ? Alors que le pays se trouve toujours en pleine crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, Bruno Le Maire estime que cette refonte du système de retraite, massivement contestée au début de l'année 2020 par des mouvements sociaux, reste une "priorité"

"C'est une priorité au sens où notre pays a besoin globalement de travailler davantage (...) C'est une réalité économique et sociale", a déclaré le ministre de l'Économie au micro de RTL SoirBruno Le Maire se garde toutefois de donner une feuille de route. "Tant que nous ne savons pas quel est le point de sortie de la crise sanitaire et économique, il est trop tôt pour établir un calendrier", a-t-il avancé.

En novembre dernier, le ministre de l'Économie avait déjà érigé la réforme des retraites comme la "priorité absolue" de 2021. Emmanuel Macron ne cache d'ailleurs pas sa volonté, au sortir de la crise de la Covid-19, d'aller au bout de cette réforme, même si le projet divise au sein de la majorité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Invité du jour Interview Ministre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants