4 min de lecture Économie

Bruno Le Maire sur RTL : ce qu'il faut retenir des annonces du ministre de l'Économie

INVITÉ RTL - Coronavirus, aides de l'État, soldes, stations de ski et réforme des retraites... Le ministre de l'Économie a répondu aux questions de Thomas Sotto ce lundi 18 janvier.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bruno Le Maire, invité de RTL Soir du 18 janvier 2021 Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Marie-Pierre Haddad

Un calendrier incertain, pour une épidémie imprévisible. Bruno Le Maire était l'invité de RTL Soir ce lundi 18 janvier. Le ministre de l'Economie a indiqué entendre la détresse des restaurateurs qui exhorte le gouvernement à donner une date pour leur réouverture. "Nous ne pouvons donner aucune visibilité sur le calendrier", a répondu le patron de Bercy. Même discours pour les stations de ski qui sont aussi dans l'attente d'annonces du gouvernement. 

En ce qui concerne les magasins, Bruno Le Maire a indiqué que l'idée d'étaler la période de soldes ne se traduirait pas forcément en chiffre d'affaires. 

Quant à la jeunesse, aussi durement impactée par la crise du coronavirus, Rachida Dati a demandé dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron de mettre en place un "revenu minimum" à destination des étudiants précaires. "Soutenir les jeunes, oui (...) Mais je ne pense pas que ce soit la meilleure solution pour eux", a estimé Bruno Le Maire.

Retouvez l'interview de Bruno Le Maire

18h48 - Bruno Le Maire a publié le livre L'Ange et la Bête. Emmanuel Macron l'a-t-il lu ? "Je lui ai offert, c'est un livre qui soutient l'action du gouvernement et Emmanuel Macron (...) Je pense que nous, tous les responsables politiques, nous donnons parfois le sentiment d'une certaine froideur et d'une certaine distance", répond Bruno Le Maire.

18h41 - Bruno Le Maire s'est dit favorable à des quotas pour promouvoir l'égalité femmes-hommes. "Je souhaiterais que l'on prenne les 10% des personnes qui dirigent les entreprises françaises et que l'on instaure la stricte égalité, avec des quotas", a-t-il indiqué. "C'est juste, c'est nécessaire (...) Je me bats pour cela et l'égalité entre les femmes et les hommes doit se traduire en acte", a-t-il ajouté.

18h37 - Rachida Dati demande un "revenu minimum" pour les étudiants précaires à Emmanuel Macron. Une mesure à laquelle est favorable Bruno Le Maire ? "Soutenir les jeunes, oui (...) Ce à quoi je suis réservé, c'est l'idée d'instituer de manière définitive un revenu pour les jeunes entre 18 et 25 ans. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution pour eux", explique-t-il.

18h35 - La réforme des retraites se fera-t-elle avant la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron ? Réponse de Bruno Le Maire : "C'est une priorité au sens où notre pays a besoin globalement de travailler davantage (...) C'est une réalité économique et sociale (...) Tant que nous ne savons pas quel est le point de sortie de la crise sanitaire et économique, il est trop tôt pour établir un calendrier".

18h33 - Quand les stations de ski pourront-elles rouvrir ? "Nous ne prendrons pas de risque pour la sécurité sanitaire et donc l'économie française", assure Bruno Le Maire. "Nous allons avec le premier ministre recevoir des représentants (...) Ce virus n'a cessé de déjouer tous les pronostics (...) A chaque fois, il y a des choses qui vous surprennent (...) Il faut faire preuve d'humilité et de patience", a indiqué le ministre.

18h32 - La durée des soldes va-t-elle être prolongée à cause du couvre-feu à 18h ? "Quand on étale les soldes, le gros risque, c'est que le démarrage soit moins fort (...) Le résultat global risque d'être moins bon", a indiqué Bruno Le Maire. 

Le ministre de l'Economie s'est aussi dit "favorable à l'ouverture le dimanche" des magasins. "C'est décidé sur le terrain avec la préfecture et négocié au niveau départemental", ajoute-t-il. 

18h30 - "Sur les prêts garantis par l'Etat, tous ceux qui doivent rembourser en mars, avril, mai 2021, seront automatiquement différés d'un an", rappelle Bruno Le Maire.

18h26 - "Nous avons mieux résisté que prévu. Ca prouve que la croissance et l'économie françaises ont des capacités de rebond considérable", a indiqué le ministre de l'Economie.

Est-ce que les restaurateurs vont rouvrir avant le printemps ? "Nous ne pouvons donner aucune visibilité sur le calendrier", a répondu Bruno Le Maire.

Un auditeur de RTL, Olivier restaurateur, interpelle le patron de Bercy. "Nous peinons à avoir un salaire et nous allons devoir payer des charges sociales sur des salaires (...) C'est catastrophique". "Les charges fixes s'ajoutent au fonds de solidarité", a répondu le ministre.

À lire aussi
coronavirus
Vaccin contre le coronavirus : comment trouver un rendez-vous 24h avant


18h24 - Sur la crise liée au coronavirus, "les emplois les plus menacés sont les emplois les plus fragiles. Il y a un besoin de soutien de toutes ces personnes, que nous apportons. Nous avons deux économies en France : celle qui est complètement touchée par la crise comme les restaurateurs (...) il y a une deuxième économie qui a bien redémarré comme le bâtiment, l'agroalimentaire et le secteur du luxe", a expliqué Bruno Le Maire. 

18h20 - Discussions sur un rapprochement "interrompues", mais "opportunités de partenariats opérationnels" à l'étude: au lendemain du veto du gouvernement français sur une fusion, le canadien Couche-Tard et le français Carrefour ont réaffirmé leur volonté de travailler ensemble, quoique sous une forme différente.

Selon Bruno Le Maire, il peut y avoir eu une "précipitation du côté de Carrefour, pas du côté de l'Etat". "Il n'est pas acceptable que l'on cède le contrôle de l'un des premiers distributeurs français", ajoute-t-il en insistant vouloir "garder la souveraineté alimentaire" et maintenir "la sécurité alimentaire".

Et de poursuivre : "Nous restons un pays ouvert aux investissements étrangers (...) Il ne faut pas confondre un cas singulier (...) avec notre politique économique qui reste ouverte aux investissements étrangers"


18h17 - Le laboratoire français Sanofi confirme des suppressions d'emplois dans sa Recherche & Développement, mais qui seront conformes à ce qu'il avait annoncé l'an dernier, a-t-il affirmé à l'AFP lundi.

Sur RTL, Bruno Le Maire affirme : "On ne l'apprend pas, c'est le plan précisé par Sanofi en juin dernier (...) Nous veillerons au respect des lignes rouges : aucun départ contraint, aucune fermeture d'usine. 

18h - Bonsoir et bienvenue dans ce live.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Coronavirus Bruno Le Maire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants