1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : comment Emmanuel Macron va-t-il pouvoir gouverner ?
2 min de lecture

Législatives 2022 : comment Emmanuel Macron va-t-il pouvoir gouverner ?

L'alliance composée autour de LaREM n'a pas réussi à obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Emmanuel Macron, le 19 avril 2022
Emmanuel Macron, le 19 avril 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP / POOL
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Étienne Bianchi

Le président de la République n'aura pas de majorité absolue pour légiférer à l'Assemblée nationale. Comment pourra-t-il gouverner ? Pour l'instant, personne n'a de réponse claire. Comme dirait Bruno Le Maire, "il faudra beaucoup d'imagination". D'autres mots reviennent en boucle, plus ou moins fleuris : "France ingouvernable", "assemblée paralysée", "bordel". Emmanuel Macron va donc dégager du temps ces prochains jours pour consulter et trouver comment gérer l'inédit : des oppositions majoritaires. 

En 1988, Michel Rocard gouvernait aussi avec une majorité relative. Mais il ne manquait "que" 14 députés pour la majorité absolue et le gouvernement utilisait massivement le 49.3, qui permet de tordre le bras à l'Assembléeune arme utilisée 28 fois en trois ans. Mais cette époque est révolue : cet article ne peut plus être utilisé qu'une seule fois par session parlementaire et pour le vote du budget. "Je ne vois pas comment on fait passer quoi que ce soit" commente tristement un conseiller de l'exécutif. 

L'objectif de l'Élysée et de Matignon est de trouver une "majorité d'action". C'est-à-dire avancer clopin-clopant en allant chercher des LR ou des PS au cas par cas" avance un conseiller. Et la question va se poser très vite, car le gouvernement veut faire passer une loi pouvoir d'achat et un texte sur l'énergie dès cet été. 

La question des nominations

Après ce résultat, de nombreuses questions apparaissent : qui pour le perchoir ? Qui pour présider le groupe En Marche ? Qui pour le groupe Modem ? Les trois patrons actuels ont été battus : Richard Ferrand, Christophe Castaner et Patrick Mignola. C'est tout le dispositif d'encadrement de la majorité qui a pris l'eau dimanche 19 juin.

À lire aussi

Il y aura également un remaniement forcé pour trois ministres : Amélie de Montchalin à la Transition écologique, Brigitte Bourguignon à la Santé et Justine Benin à la Mer ont été désavouées par les électeurs. Et puis une interrogation pointe : Elisabeth Borne peut-elle rester première ministre ? "La logique institutionnelle voudrait qu'elle saute" explique une députée. "Elle a gagné et c'est une femme, Macron ne voudra pas changer" balaye à l'inverse un conseiller de l'exécutif, pendant qu'un dirigeant de la majorité reconnaît que "cela ne va pas être évident car son gouvernement est fragilisé".

LR en juge de paix ?

Christian Jacob le martèle : "nous sommes dans l'opposition". C'est aussi la tonalité du numéro trois de LR, Aurélien Pradié qui estime qu'il n'est "pas question d'aller sauver Macron". Le parti veut voter au cas par cas sur certains textes, pour voir s'ils arrivent à influencer le gouvernement.

Mais certains voudraient aller plus loin : Jean-François Copé réclame un pacte de gouvernement "vital" entre la macronie et la droite "pour lutter contre la montée des extrêmes". Position partagée par le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau, ou encore la présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, qui prône "un contrat de gouvernement, négocié de A à Z et qui doit porter sur des priorités essentielles". "Ils sont isolés" balaye la direction, qui tient son conseil stratégique ce lundi 20 juin à 14h.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/