1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : pour Marine Le Pen, Xavier Bertrand parle "comme une racaille de banlieue"
1 min de lecture

Régionales : pour Marine Le Pen, Xavier Bertrand parle "comme une racaille de banlieue"

VU DANS LA PRESSE - Enjoué par sa pôle position au premier tour des régionales dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand s'était félicité d'avoir "brisé les mâchoires du RN".

Marine Le Pen, le 8 juin 2021
Marine Le Pen, le 8 juin 2021
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Nicolas Barreiro

Grand vainqueur du premier tour des régionales dans les Hauts-de-France, le président sortant, Xavier Bertrand, s'est félicité d'avoir reçu plus de voix que le Rassemblement national (41,4% contre 24,37%). Il s'est notamment félicité d'avoir "brisé les mâchoires du RN".

"On ne peut pas parler comme une racaille de banlieue, ou alors après il ne faut pas se plaindre des violences que subissent les élus!", condamne fermement Marine Le Pen, ce vendredi 25 juin à l'antenne de franceinfo, relayé par le HuffPost. "Je pense que dans une démocratie mature on peut parfaitement avoir des adversaires, défendre ses idées, combattre (celles) des autres mais on ne peut pas tomber dans cette violence", a-t-elle ajouté.

La candidate de la présidentielle n'est d'ailleurs pas la seule à reprocher à Xavier Bertrand ces propos d'une "incroyable violence", selon elle. Au sein du Rassemblement national, le candidat à l'élection régionale dans les Hauts-de-France, Sébastien Chenu, a également comparé le discours de Xavier Bertrand à celui "d'un voyou ou d'une racaille de banlieue", jeudi. "Ce n'est pas en disant 'Je vais casser la mâchoire du Rassemblement national' que Monsieur Bertrand fait baisser le niveau de violence", a-t-il assuré sur BFMTV, lors du débat de l’entre-deux tours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/