1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : d'où vient "l'amitié" entre Gérald Darmanin et Xavier Bertrand ?
3 min de lecture

Régionales : d'où vient "l'amitié" entre Gérald Darmanin et Xavier Bertrand ?

Après avoir vanté le bilan de Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France, Gérald Darmanin a subi les foudres d'Éric Dupond-Moretti. Délicat pour le ministre de l'Intérieur de critiquer le président des Hauts-de-France qui l'a fait débuter en politique.

Gérald Darmanin, le 23 juin 2021
Gérald Darmanin, le 23 juin 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Ils se sont parlé. Cela s'est bien passé". Les entourages d'Éric Dupond-Moretti et de Gérald Darmanin tentent d'apaiser les tensions qui ont éclaté avant le Conseil des ministres de la veille. Le ministre de la Justice n'a pas apprécié que le ministre de l'Intérieur salue la victoire de Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France. 

"J'appelle sans difficulté à voter pour lui. C'est un ami, avait déclaré le locataire de la place Beauvau sur France Inter. Vous connaissez mon estime pour Xavier Bertrand, il a été récompensé pour son bilan". Et c'est bien cela qui a agacé le garde des Sceaux.

Cette phrase prononcée par Gérald Darmanin montre toute la complexité de sa relation avec le nouveau monde. Issu des Républicains, le ministre de l'Intérieur a reçu comme maître en politique Nicolas Sarkozy... et Xavier Bertrand

Le mentor de Darmanin

Dans Le Journal du Dimanche en mai dernier, l'entourage du président sortant des Hauts-de-France résumait le lien qui l'unit à Gérald Darmanin. "Est-ce qu'on imagine Édouard Philippe se présenter contre Alain Juppé ? C'est pareil", expliquait-on. "Darmanin me disait à l'époque que s'il pouvait éviter (une candidature aux régionales), il préférerait", rappelait le président du département du Nord, Jean-René Lecerf.

À lire aussi

En 2008, Gérald Darmanin est conseiller aux affaires juridiques au sein de l'UMP auprès de Xavier Bertrand. Ce dernier est alors secrétaire général du parti. Dans le livre Tout restera en famille, le journaliste Ludovic Vigogne revient sur les débuts politiques de Gérald Darmanin. "L'élu du Nord est un proche de Xavier Bertrand. C'est lui qui lui a donné sa chance ; tous deux revendiquent une fibre populaire", peut-on lire. En 2012, alors que Xavier Bertrand a annoncé son intention d'être candidat à l'élection présidentielle, "Gérald Darmanin accepte de diriger sa campagne le moment venu". Celui qui est encore encarté à droite prophétise même : "2014 sera l'année Juppé, 2015 l'année Le Maire et 2016 l'année Bertrand". 

En 2015 justement, c'est Gérald Darmanin qui occupera le poste de directeur de campagne de Xavier Bertrand pour les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Cela marque un tournant dans la carrière politique du président des Hauts-de-France puisque c'est son protégé qui lui conseille d'abandonner la primaire de la droite et du centre au profit des régionales. Six ans plus tard, c'est la région qui fera office de rampe de lancement pour Xavier Bertrand vers l'élection présidentielle de 2022. Selon un sondage Harris Interactive pour Challenges qui analyse les intentions de voix des candidats et potentiels aspirants à 2022, l'ancien membre des Républicains a gagné trois points. 

Un soutien sans faille

Six ans après l'avoir soutenu pour les régionales de 2015, Gérald Darmanin, lui, se présente à Tourcoing pour les élections départementales sous l'étiquette La République En Marche. L'amitié entre les deux hommes n'a jamais failli. En 2020, Xavier Bertrand assurait sur BFMTV que Gérald Darmanin "était un bien meilleur ministre de l'Intérieur que son prédécesseur".

En novembre de la même année, le ministre de l'Intérieur est pris dans le tourbillon de la loi "sécurité globale" et l'affaire Michel Zecler. Acculé de toutes parts, seul Xavier Bertrand continue de lui manifester son soutien. "J'aurais des reproches à lui (Gérald Darmanin) faire s'il n'avait pas annoncé qu'il proposerait à l'issue de l'enquête la révocation des policiers. Là il aurait failli à sa mission. Mais il faut qu'on arrête de le rendre responsable de tout, des tensions dans le pays, parce qu'il n'est là que depuis quelques mois", défend-il.

En mai 2021 dans un entretien à la Voix du Nord, Gérald Darmanin affirme avoir une "amitié particulière" avec celui qu'il qualifiait autrefois de mentor et est candidat à l'élection présidentielle de 2022. Et Emmanuel Macron dans tout cela ? "Il connaît mon amitié avec Xavier Bertrand et Nicolas Sarkozy, il la comprend", expliquait Gérald Darmanin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/