1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : de nombreux incidents en Île-de-France
2 min de lecture

Régionales : de nombreux incidents en Île-de-France

VU DANS LA PRESSE - Urne volée, élus agressés... De nombreux incidents ont été relevés lors du second tour des élections régionales, en Île-de-France.

Une carte électorale (illustration)
Une carte électorale (illustration)
Crédit : Ludovic Marin / AFP
Mélanie Costa

Un second tour émaillé d'incidents en Île-de-France... La police a recensé de nombreux accrocs à Paris, ainsi que dans les départements limitrophes, en marge des élections régionales, remportée dans la région par la présidente sortante, Valérie Pécresse

Des élus ont ainsi rapporté des faits d'agressions dans certains bureaux de vote franciliens, rapporte 20Minutes. Dans le Ier arrondissement de Paris, une femme venue voter se serait énervée après s'être trompée de bureau de vote, dimanche 27 juin. Elle aurait alors injurié Raphaëlle Remy-Leleu, conseillère EELV de Paris. "Sale conne, sale bobo gaucho de merde", aurait ainsi lancé l'électrice, avant de quitter les lieux. L'élue a déposé plainte auprès du procureur de la République. 

Des agressions physiques ont également été dénombrées. À Bondy, en Seine-Saint-Denis, un élu a signalé à la police avoir reçu un coup de pied de la part d'un homme, devant un bureau de vote. Le conseiller municipal aurait eu un différend avec cet individu, qui causait l'agitation dans la rue.

Incident entre communistes et LR

Trois personnes, dont deux élus LR, ont également indiqué avoir été agressés, vendredi 25 juin, alors qu'ils allaient vérifier des panneaux électoraux, à Ormesson, dans le Val-de-Marne. Six individus les auraient frappés à coups de barre de fer et auraient déchiré leurs affiches. Les trois personnes ont réussi à relever la plaque d'immatriculation de la voiture d'un des suspects. Il a été placé en garde à vue. 

À lire aussi

Le lendemain, trois militants communistes se sont rendus au commissariat et ont expliqué que les victimes les avaient empêchés de coller leurs affiches en bloquant les panneaux électoraux avec leur voiture. Ils auraient ainsi arraché les affiches LR pour se venger. Ils nient toutefois tout acte de violence.

Une urne a aussi été volée, dimanche, vers 16h20, à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. Six individus se sont rendus dans un bureau de vote pour se plaindre de la politique du maire sortant. Alors que le ton monte, un des individus attrape une urne et prend la fuite. L'individu fait finalement tomber l'urne, qui se casse. Le vote a ainsi été suspendu entre 16h20 et 17h30. Les assesseurs ont dû ramasser toutes les enveloppes et les recompter. 

Des enquêtes ont été ouvertes pour ces différents incidents. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire