2 min de lecture Polémique

Quand Isabelle Balkany présentait "grain de riz", employé de la mairie de Levallois

VIDÉO - En 2002, les Balkany avaient un employé d'origine cambodgienne. Et Isabelle Balkany l'avait surnommé "grain de riz".

Isabelle Balkany, le 15 avril 2019
Isabelle Balkany, le 15 avril 2019 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

En 2002, Isabelle Balkany était aux côtés de son mari, alors en pleine campagne pour sa réélection à la mairie de Levallois-Perret. Un homme d'origine cambodgienne travaillait pour eux. Il avait, selon elle, "un nom pas possible". Alors elle a décidé de l'appeler "grain de riz" parce que c'était plus "drôle". 

Cette séquence, où l'actuelle maire par intérim de Levallois tient ces propos racistes, a été tournée par Canal+ en 2002. La chaîne LCP a rediffusé un extrait jeudi 6 février dans l'émission Ça vous regarde, où étaient évoqués tous les préjugés dont sont victimes les Asiatiques en France depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

Rapidement, les propos d'Isabelle Balkany ont fait le tour des réseaux sociaux et ont évidemment suscité une vive polémique. "Grain de riz c’est un petit boat people qui est venu à Levallois il y a vingt ans, c’était Chirac qui nous avait demandé de prendre des boat people dans les villes. (…) Grain de riz on l'adore, il est extra. C'est vrai que vu de l'extérieur ça fait bizarre", dit-elle notamment dans le reportage.

"Il n'y a eu aucune malice sinon de l'amitié et aujourd'hui, tout le monde continue à l'appeler 'Grain de riz' à la mairie", a justifié Isabelle Balkany auprès de l'AFP. "Moi, à la mairie, tout le monde m'appelle 'Graine de semoule' ou 'Makrout' (pâtisserie maghrébine) parce que je viens d'Afrique du Nord, alors il faut arrêter", a-t-elle poursuivi. 

À lire aussi
Une classe de formation à l'arabe, à Carquefou, en juillet 2018 (Illustration). coronavirus
Coronavirus : non, l’arabe n’est pas devenu la deuxième langue officielle pendant l’épidémie

Selon Caroline Constant, journaliste à L'Humanité, le vrai nom de l'employé de mairie dont il est question est Dan. Notre consœur n'avait pas hésité à l'époque à ouvertement se moquer d'Isabelle Balkany après la diffusion de ce reportage.


Ces images ressortent alors que les époux Balkany sont jugés en appel à Paris pour fraude fiscale à Paris. Mais les débats n'ont toujours pas pu avoir lieu dans les conditions prévues car Patrick Balkany est trop affaibli et Isabelle Balkany ne veut pas répondre aux questions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Racisme Isabelle Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants