3 min de lecture Aéroports de paris

Privatisation d'ADP : Alain Duhamel dénonce une "hypocrisie incroyable"

DÉBAT - La loi PACTE comportant la privatisation d'Aéroports de Paris a été adoptée jeudi 11 avril. Faut-il vraiment vendre ADP ? Éric Zemmour et Alain Duhamel confrontent leur point de vue.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Privatisation d'ADP : Alain Duhamel dénonce une "hypocrisie incroyable" Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Alain Duhamel

C'est le débat de la semaine : faut-il oui ou non vendre Aéroports de Paris ? Le Parlement a définitivement adopté la loi PACTE jeudi 11 avril qui comporte cette fameuse privatisation. Cette volonté du gouvernement de transformer ADP en entreprise privée est-elle une bonne idée ? 

Alain Duhamel considère qu'elle est "un boomerang politique" mais "pas un pari absurde". Selon lui, "en matière de transports publics, on ne peut pas dire que l'État démontre une efficacité extraordinaire dans la gestion et dans les services" et "Aéroports de Paris ne passe pas pour l'aéroport le plus efficace du monde". Pour Alain Duhamel, "le problème c'est qu'on veut transformer Aéroports de Paris, à juste titre, du deuxième d'Europe en premier d'Europe". "C'est un énorme pari parce que sur 70 ans, on ne sait pas ce qu'il peut se passer" notamment "en ce qui concerne l'environnement", conclut-il sur la question.

"Je me sens l'âme duhamelienne, j'avoue que moi aussi je suis partagé", dit Eric Zemmour. "Pourquoi pas privatiser, ça ne me scandalise pas. Pourquoi pas toucher 10 milliards d'euros puisque après tout on garde évidemment la souveraineté territoriale", explique-t-il. Néanmoins, il a "deux réserves" : "Je trouve, contrairement à Alain cette fois, qu'ADP est bien géré" et "j'ai le sentiment qu'au delà des besoins budgétaires criant, je crains qu'il y ait une connotation idéologique un peu trop forte". En effet, il dit : "L'État ne doit pas posséder d'entreprises privées, après il ne doit pas gérer. On voit bien l'influence de l’idéologie libérale qui règne".

Le référendum d'initiative partagée est une "hypocrisie incroyable"

Au-delà de l’aspect économique, il y a une "dimension politique" dans cette affaire déclare Alain Duhamel. "C'est un boomerang pour tout le monde" notamment pour le gouvernement. "Le thème a pris, il correspond à ce que disaient certains gilets jaunes donc on a l’impression que pour l'opinion ça correspond à quelque chose". Aussi, le référendum d’initiative partagée "donne la perspective de 6 mois de polémiques"

À lire aussi
Des passagers à l'aéroport d'Orly, le 8 avril 2015 paris orly
Orly : la compagne de l'homme arrêté armé d'un couteau placée en garde à vue

Alain Duhamel dénonce une "hypocrisie incroyable". À l'origine de ce référendum, les socialistes "qui ont bien joué sur le plan parlementaire" ont quand même "sous François Hollande, privatisé l’aérodrome de Lyon, de Toulouse et de Nice". "C'est eux qui maintenant disent 'comment vous voulez privatiser un aérodrome international ?'", précise-t-il. Quant aux Républicains "qui fournissent un bon appui", "c'est eux qui ont privatisé les autoroutes, qui coûtent vraiment cher", ajoute-t-il.

Vers une montée du protectionnisme ?

"Je pense que c'est la trace d'un mouvement beaucoup plus profond" dit Éric Zemmour.
"On est définitivement en train de sortir de la période de mondialisation libérale et revient le temps de l'état, des frontières, des protections", dit-il. "C'est Trump", répond Alain Duhamel, c'est-à-dire "un ultra libéral qui devient un ultra protectionniste".

"C'est un risque" car "ça signifie qu'on a affaire à une montée des protectionnistes", souligne-t-il. "On est entré dans une logique de conflit", explique Alain Duhamel. "Les confrontations idéologiques c'est aussi dangereux que les flux financiers irrépressibles" ajoute-t-il. "Le libéralisme est dangereux et le retour des États est dangereux" conclut Éric Zemmour qui tente de résumer les propos d'Alain Duhamel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aéroports de paris Aéroport Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797416023
Privatisation d'ADP : Alain Duhamel dénonce une "hypocrisie incroyable"
Privatisation d'ADP : Alain Duhamel dénonce une "hypocrisie incroyable"
DÉBAT - La loi PACTE comportant la privatisation d'Aéroports de Paris a été adoptée jeudi 11 avril. Faut-il vraiment vendre ADP ? Éric Zemmour et Alain Duhamel confrontent leur point de vue.
https://www.rtl.fr/actu/politique/privatisation-d-adp-alain-duhamel-denonce-une-hypocrisie-incroyable-7797416023
2019-04-12 12:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PKsKRbYuhN-ZfLcE6Gu7uw/330v220-2/online/image/2019/0409/7797395376_groupe-aeroports-de-paris.jpg