1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Marine Le Pen au second tour même si Éric Zemmour se présente
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen au second tour même si Éric Zemmour se présente

En cas de candidature d'Éric Zemmour, Marine Le Pen serait créditée de 18 à 19% des voix, contre 15% pour le polémiste. Elle obtiendrait entre 26 et 28% si Éric Zemmour ne se présente pas, selon notre sondage BVA pour RTL et Orange.

Marine Le Pen le 15 octobre 2021
Marine Le Pen le 15 octobre 2021
Crédit : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Va-t-on assister à un nouveau second tour de l'élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, comme en 2017 ? C'est ce qui pourrait arriver à en croire le dernier sondage BVA pour RTL et Orange qui montre qu'à cet instant, la candidate du RN affronterait le chef de l'État au second tour en avril, qu'Éric Zemmour se présente ou non.

Et c'est là tout l'enjeu pour Marine Le Pen ces dernières semaines, battre le polémiste qui lui fait de l'ombre dans les sondages. Dans l'hypothèse où Éric Zemmour ne serait pas candidat, l'ancienne présidente du Rassemblement national serait en effet créditée de 26% à 28% des suffrages, un chiffre en hausse de 2 points en moyenne par rapport au mois d’octobre. Seul un point la séparerait alors d'Emmanuel Macron.

Mais même dans le cas où Éric Zemmour se porterait candidat, Marine Le Pen serait également en mesure de se qualifier de justesse pour le second tour mais la tâche serait plus difficile. Elle recueillerait entre 18 et 19% des suffrages exprimés, soit là aussi une progression de 2 points quelle que soit l’hypothèse. Elle devancerait alors le polémiste qui lui serait crédité de 15% des voix dans tous les cas de figure, en hausse d’1 à 2 points par rapport à notre précédente mesure. Au regard des marges d’erreur, l’écart entre les deux candidats d’extrême droite reste faible. 

À noter toutefois que le socle électoral de la présidente du RN reste aujourd’hui plus solide : 8 de ses électeurs potentiels sur 10 sont "sûrs de leur choix", contre les deux tiers environ des électeurs potentiels d’Éric Zemmour, dont le socle électoral se solidifie toutefois depuis notre dernière vague, alors qu'il n'est toujours pas officiellement candidat.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/