1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Une Ambition intime" : "La souffrance" de Marine Le Pen après le débat de l'entre-deux-tours
1 min de lecture

"Une Ambition intime" : "La souffrance" de Marine Le Pen après le débat de l'entre-deux-tours

La candidate pour la présidentielle est revenue, lors de l'émission animée par Karine Le Marchand, sur le débat de l'entre-deux tours de 2017.

Marine Le Pen dans "Ambition intime" sur M6
Marine Le Pen dans "Ambition intime" sur M6
Crédit : PIERRE OLIVIER/M6
Marie-Pierre Haddad

Ce moment est considéré comme l'échec de la campagne de 2017 de Marine Le Pen : après le débat de l'entre-deux tours qui l'a opposé à Emmanuel Macron, la candidate a subi les critiques même des militants de son propre camp. 

Un débat raté qui aurait pu signer la fin de la carrière politique de Marine Le Pen. Dans l'émission Une Ambition intime, diffusée le 7 novembre sur M6, celle qui se représente pour une troisième fois à l'élection présidentielle de 2022 revient sur cet épisode. "Je sentais que je n'arrivais pas à l'attraper", dit-elle à propos d'Emmanuel Macron. 

Sa sœur, Marie-Caroline Le Pen, raconte les coulisses de ce débat. "Elle était extrêmement fatiguée. La veille du débat, elle avait eu une réunion qui s'était terminée tard, on était en fin de campagne, elle avait une migraine ophtalmique. Elle n'était pas dans un état physique top", explique-t-elle. Une séquence qui va bien au-delà de l'événement politique. La mère de Marine Le Pen, Pierrette Lalanne se souvient : "Comme je savais qu'elle n'était pas bien physiquement, ce débat, c'était pour moi horrible".

Quant à Marine Le Pen, elle reconnaît "une erreur stratégique majeure". "Les gens attendaient que je montre qui j'étais", explique-t-elle. "Je sentais que je n'arrivais pas à l'attraper (Emmanuel Macron, ndlr). J'avais face à moi un techno et je n'arrivais pas à démontrer le Macron qu'il est devenu par ailleurs", ajoute-t-elle. 

À écouter aussi

"Vous avez déjà déçu quelqu'un que vous aimez ?, demande-t-elle à Karine Le Marchand. C'est douloureux. Quand vous ratez un rendez-vous aussi incontournable que celui-là avec les Français, c'est incontestablement une souffrance".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/