2 min de lecture Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : le come-back d'Édouard Philippe intrigue le monde politique

REPORTAGE - L'ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron publie ses mémoires et multiplie les interviews. De quoi se remettre en selle pour la présidentielle ? Certains se posent la question.

debat Le Mag Pol Vincent Parizot iTunes RSS
>
Présidentielle 2022 : le come-back d'Édouard Philippe intrigue le monde politique Crédit Image : Sameer Al-DOUMY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley édité par Louis Chahuneau

Édouard Philippe fait son come-back ! Neuf mois après son départ de Matignon, il publie mercredi 7 avril son livre "Impressions et lignes claires", écrit avec son comparse et eurodéputé Gilles Boyer. L’ancien Premier Ministre a déjà entamé une tournée médiatique et sera ce dimanche soir sur France 2.

Une offensive à un an de la présidentielle et qui interroge sur ses ambitions. Parfois il suffit d’un livre pour revenir au centre de l’attention médiatique. 400 pages, un essai sur l’art de gouverner et, voilà le prétexte idéal pour redescendre dans l’arène.

Alors pour la promotion, Édouard Philippe a vu les choses en grand : télé, radio, interview fleuve. Il avait prévu une grande tournée de dédicaces partout en France, pour l’instant reportées pour cause de Covid. En clair, tout est fait pour faire du bruit, et s’afficher en homme libre, affranchi de la tutelle de l’Elysée.


Un come-back médiatique, doublé d’un retour plus discret en coulisse. Édouard Philippe multiplie les têtes- têtes avec des poids-lourd de droite, de gauche parfois. Rien que cette semaine, un diner avec le ministre Marc Fesneau, un déjeuner avec Valérie Pécresse, une matinée avec Bruno Retailleau, le patron des sénateurs LR.

Un agenda caché ?

À lire aussi
Interview
Coronavirus : vers une loi pour garantir le droit de visite dans les Ehpad et hôpitaux ?

Alors pourquoi ce come-back ? C'est la question qui agite une partie de la droite, et de la Macronie. Quelles sont les ambitions véritables d’Édouard Philippe ? Pourrait-il viser l’Elysée en 2022, en 2027 ? Pourrait-il « faire une Macron » ? Autrement dit trahir le président qui l’a nommé ministre, en se présentant contre lui ? "Non il n’a aucun agenda caché", jure un lieutenant. "Il est dans une course de fond, explique l’un de ses proches, il se prépare pour 2027".


Le même ami n’a aucun doute sur sa loyauté envers Macron en 2022 même si personne ne s’aventure sur son degré d’implication dans la campagne. Quant à l’Elysée, on ne s’épanche pas sur le cas Philippe : "aucune inquiétude" dit-on, lapidaire, au Palais.

Une popularité écrasante

La droite se cherche toujours un champion pour 2022. Personne ne s’impose naturellement, pas même Xavier Bertrand. Alors quand certains cherchent du regard un recours, ils voient Édouard Philippe. "S’il se lance, il plie le match, moi je le suivrais", lâche en député en vue. "Il écraserait tout le monde en deux semaines", glisse un conseiller LR.


Il faut dire qu’Édouard Philippe a pour lui un argument : la doudoumania. Sa popularité stupéfiante. Dans une enquête, il a même supplanté Nicolas Sarkozy chez les sympathisants de droite, c’est dire la fièvre qu’il provoque. "De toutes les façons, il n’ira pas contre Macron, et Macron sera candidat", tranche un poids lourd du parti. Rabat-joie, diraient certains militants à droite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2022 Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants