2 min de lecture Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : déjà des sondages... C'est du sérieux ?

ÉDITO - D’après un sondage publié dans "Le Journal du Dimanche", Emmanuel Macron retrouverait Marine Le Pen au second tour avec un score plus serré que jamais. Mais cela pose plus de question, que ça n’apporte de réponse sur 2022.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Déjà des sondages pour l'élection présidentielle de 2022, c'est du sérieux ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Marie-Pierre Haddad

Déjà des sondages pour l’élection présidentielle. A 2 ans et demi du rendez-vous, que peuvent-ils nous apprendre ? A quoi ça sert un sondage aujourd’hui sur l’élection présidentielle ? C’est-à-dire 2 ans et demi avant l’échéance.

D’après le dernier sondage qui été publié, dimanche 3 novembre, par le JDDEmmanuel Macron retrouverait Marine Le Pen au second tour avec un score plus serré que jamais : 
55%-45% selon l’Ifop. Mais cela pose plus de question, que ça n’apporte de réponse sur 2022.

Parce que d’abord il faut le rappeler, ces sondages n’ont aucune valeur prédictive. Ce sont des intentions de vote, virtuelles. On ne connait pas l’affiche de 2022, les candidats et il n’y a pas eu de campagne électorale. Il suffit de reprendre les sondages, à la même époque, à mi-mandat, avant 2012, et avant 2017 pour rester très prudent.

Un paysage politique très instable

Mais il y a quand même quelques enseignements à en tirer. Le premier, le plus évident, c’est que le paysage politique s’est largement rétréci ces dernières années et il continue de se rétrécir. Le premier tour se réduit à 2 blocs, à égalité, entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. L’un et l’autre se sont renforcés depuis 2017. Emmanuel Macron a capté une part de l’électorat de droite, celui de François Fillon. 

À lire aussi
Valérie Pécresse, le 12 septembre 2018 Valérie Pécresse
Présidentielle 2022 : "J'y pense beaucoup", confie Valérie Pécresse

Marine Le Pen, le vote populiste avec une part des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Chacun est à 27-28% des intentions de vote. Tous les autres, Républicains, France Insoumise, Europe Ecologie-Les Verts autour des 10%. C’est donc le nouveau paysage politique. Mais il est encore très instable. Comme le résume un ministre, "le risque pour Emmanuel Macron c’est un nouveau Macron". 

C’est-à-dire l’émergence d’un candidat que personne n’aurait vu venir. Il y a l’hypothèse, émise par un autre ministre, d’un candidat loufoque un humoriste façon Coluche qui décide de s’amuser jusqu’au bout... Ces cas de figures, bien entendu, aucun sondage ne peut les mesurer. 

La fin du front républicain ?

Qu’est-ce qu’il faut penser des projections de second tour : 55% pour Emmanuel Macron, 45% pour Marine Le Pen ? Il faut surtout comprendre comment Marine Le Pen fait un tel bond. Elle passe de 33% en 2017, à 45% aujourd’hui. C’est en grande partie parce des électeurs de gauche, de plus en plus nombreux disent qu’il n’est plus question pour eux, de voter Emmanuel Macron au second tour, ils promettent de s’abstenir. 

Le front républicain, c’est terminé. A partir de là, Emmanuel Macron est-il vraiment un rempart contre Marine Le Pen ? Sa stratégie, parler d’immigration,de laïcité, est-elle pertinente ? A-t-il raison de désigner, de choisir, Marine Le Pen comme adversaire ? Voilà autant de questions que posent ces sondages.

Un sondage présidentiel ne veut donc rien dire aujourd’hui. Sauf que tout est possible…

Olivier Bost
Partager la citation

Mais est-ce que ça veut dire que Marine Le Pen pourrait l’emporter ? Nous vivons depuis trop longtemps avec le mythe du plafond de verre. Un plafond qui serait infranchissable pour Marine Le Pen parce qu’elle continue d’inquiéter une part importante des électeurs. Mais Emmanuel Macron les rassurent-ils, ces électeurs ? 

Aujourd’hui, les "gilets jaunes", les attentats, les débats sur l’islam... Tout cela porte la présidente du Rassemblement national. Cela rend aussi complètement incertain la suite du quinquennat. Un sondage présidentiel ne veut donc rien dire aujourd’hui. Sauf que tout est possible…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2022 Emmanuel Macron Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants