2 min de lecture Xavier Bertrand

Présidentielle 2022 : "Beaucoup d'inconnues demeurent à ce jour", souligne Trierweiler

BILLET - À quinze mois du prochain scrutin présidentiel, de nombreuses questions demeurent. Candidatures annoncées ou à venir et rôle d'Emmanuel Macron, Valéry Trierweiler fait le point sur ce à quoi pourrait ressembler 2021.

micro generique L'oeil de... Natacha Polony & Valérie Trierweiler & Philippe Caverivière iTunes RSS
>
L'oeil de... Valérie Trierweiler du 27 janvier 2021 Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission

À quinze mois de la présidentielle de 2022, la situation commence à se décanter sur l'échiquier politique et certains sont même déjà entrer en campagne. Alors que le premier tour aura lieu le 8 avril et le second le 23 avril 2022, certains candidats, à l'image de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan, ont d'ores et déjà officialisé leur candidature. 

Pour d'autres, cette année 2021 va être cruciale pour départager plusieurs "potentiels" candidats au sein d'un même bord politique. C'est le cas de Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Bruno Retailleau à droite mais aussi d'Arnaud Montebourg, Anne Hidalgo et Yannick Jadot pour la gauche

À l'approche du scrutin, les premiers sondages publiés donnent, pour l'heure, une avance au premier tour à Marine Le Pen. Cependant, beaucoup d'inconnues demeurent à ce jour, à commencer par la situation sanitaire. En sera-t-on au sixième confinement ? Qui sera réellement candidat ?

Quand on sait qu'il suffit de récolter 550 signatures d’élus dans 30 départements pour se présenter, certains pourraient être tentés d'y aller à l'image de Pierre Juvin ou Pierre de Villiers voire même d'Édouard Philippe. Mais la vraie question est de savoir si Emmanuel Macron sera à nouveau candidat.

Comment les présidents sortants ont annoncé leur candidature

À lire aussi
Présidentielle 2022
Écologie : Yannick Jadot, en route pour la présidentielle ?

Cette annonce devrait se faire le plus tard possible. Pour l'heure, son entourage se contente d'explique que c’est le cadet de ses soucis, qu’il a une crise sanitaire à gérer. Je me suis donc amusée à regarder quand et comment les présidents en place avaient annoncé leur candidature, sous la cinquième République, pour un second mandat. 

Pour Valéry Giscard d’Estaing, les Français ont droit à une allocution le 2 mars 1981 avec Anne-Aymone à ses côtés, où le président a déclaré : "J’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle pour un septennat nouveau". Plus sobre, François Mitterrand avait simplement répondu par "oui" lorsqu'un journaliste lui a demandé si il serait candidat à sa réélection, le 22 mars 1988.

Jacques Chirac s'est quant à lui illustré par une annonce inattendue en Avignon,  le 11 février 2002. "Chère Marie-José Roig, vous m’avez posé une question franche et directe, j’y répondrai dans le même esprit 'Oui je suis candidat'" avait déclaré le chef de l'État à la maire de la ville. Enfin, le 15 février 2012, sur le plateau de TF1 avec Laurence Ferrari, Nicolas Sarkozy avait déclaré "oui je suis candidat à l’élection présidentielle".

Même si il reste peu probable, Emmanuel Macron pourrait également choisir un scénario à la François Hollande. Le 1e décembre 2016, l'ancien président de la République avait décidé de ne pas se représenter à la présidentielle de 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Bertrand Valérie Pécresse Yannick Jadot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants