2 min de lecture Xavier Bertrand

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut son duel avec Emmanuel Macron

ÉDITO - La présidente du Rassemblement National a tenu un discours centré sur le souverainisme qu'elle oppose au mondialisme du président actuel.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut son duel avec Emmanuel Macron Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Louis Chahuneau

Marine Le Pen a présenté ses vœux à la presse lundi 25 janvier. Nous pourrions lui reprocher beaucoup de choses : de ne pas travailler, d’être toujours aussi peu entourée, d’être encore très vague sur sa méthode pour sauver la France. Nous pourrions lui reprocher beaucoup de choses mais pas d’avancer masquée. 

Marine Le Pen hier a presque tout dit de sa stratégie pour l’élection présidentielle. Ce n’est pas révolutionnaire, elle veut par-dessus tout installer son duel, voire son duo avec Emmanuel Macron.

Le sondage Harris Interactive de ce week-end sur un premier tour de la présidentielle l’a confortée, requinquée même. La présidente du Rassemblement National arrive en tête dans toutes les configurations avec 26 ou 27% des intentions de vote, devant Emmanuel Macron avec 23-24%, et loin devant Xavier Bertrand à 16%.

La gauche dispersée est dans les choux. Marine Le Pen a bien insisté hier sur le fait que ce n’était pas tout à fait nouveau. Depuis 4 ans, explique-t-elle, les sondages la donnent au second tour. C’est vrai, mais à la même époque avant la précédente présidentielle en janvier 2016 avant son échec en 2017, elle était au même niveau, entre 25 et 29% des intentions de vote. 

Installer l'antagonisme avec Macron

À lire aussi
élection présidentielle
Nicolas Sarkozy condamné : l'ancien président a peur de perdre son dernier pouvoir

Ce duel/duo est donc sa stratégie présidentielle. Parce que l’univers politique se divise à ses yeux en deux catégories. La vie politique, c’est simple, ça tient en deux mots avec deux candidats pour les porter : "C’est le choix entre le mondialisme et la nation", résume-t-elle. D’une formule tout le reste est effacé. Deux mots : l’un est péjoratif, le mondialisme d’Emmanuel Macron, et l’autre nous unit et nous protège, c’est la Nation pour Marine Le Pen.

Travailler à un grand rassemblement

Pour compléter cette stratégie la Présidente du Rassemblement National fait comme tout le monde elle a lancé une plateforme internet pour recueillir des idées. Quatre ans après 2017 elle doit démontrer que si l’affiche sera la même l’année prochaine ça ne finira pas pareil.

Elle doit montrer qu’elle a plus d’énergie quand certains se demandent encore parmi ses proches si elle en a vraiment envie. Marine Le Pen doit aussi convaincre que son aventure n’est pas une aventure solitaire et hasardeuse.

Lundi, elle a lancé un appel aux bonnes volontés pour travailler à ce qu’elle appelle un grand rassemblement. Elle s’est dit prête à accueillir ceux qui choisissent la nation. Rien de tout cela ne fait encore un programme, mais ça ne fait qu’un an que Marine Le Pen est candidate à la présidentielle et il reste encore un an avant les choses sérieuses. Avant ce duel qu’elle espère tant avec Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Bertrand Marine Le Pen Présidentielle 2022
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants